Objectif atteint pour les bleus ! Qualifiée en huitième de final, après son dernier match des phases de poule plutôt moyen et en manque d’efficacité, l’équipe de France s’apprête à disputer contre le Nigéria, première équipe africaine qualifiée dans ce mondial au brésil, une place pour les quarts de finale. Cependant la France aura-t-elle les épaules pour passer ce tour, et rentrer dans le top huit de cette compétition ? Analysons et comparons l’histoire, l’actualité et le réel niveau des « Super Eagles ».

Tout d’abord, il faut savoir que cette équipe est championne d’Afrique en titre. La CAN (coupe d’Afrique des nations) est une compétition assez relevée où l’on rejoint tous les meilleurs de ce continent. Avec un niveau sérieux, le Nigéria participe aujourd’hui à la cinquième coupe du monde de son histoire. Cette année, elle a visé son objectif, c’est-à-dire, sa troisième participation en huitième de finale après de récents passages en 1994 et en 1998.

Comme la sélection française, la sélection du Nigéria n’était pas attendue et donc participa à cet événement sans pression. Par rapport aux autres africains de ce mondial, qui sont tous éliminés, à part l’Algérie, la sélection dont nous parlons n’a pas perdu son match d’ouverture (0-0) contre l’Iran. Mais elle a tout de même un mauvais point commun, c’est qu’elle se voit déstabilisée pour des histoires de primes. Entraînement annulé, place maintenant aux pourparlers. Nouveau scandale ! Après le Cameroun, et la Côte d’Ivoire, pour des histoires de primes ou encore de mauvais comportements de Prince Boateng et de Muntari pour le Ghana, l’équipe africaine championne en titre sur son continent s’apprête-t-elle à être éliminée comme ses compatriotes de cette coupe du monde ?

Au niveau sportif, les « Super Eagles » peuvent-ils éliminer la France ? Cette dernière, qui s’est fait peur lors de son dernier match dans son groupe contre l’Equateur, peut craindre les nigérians. Avec des joueurs connus, comme Enyeama, Yobo, Mikel Obi et Emenike ou Musa, cette sélection inquiète déjà la France. Contre l’Argentine par exemple, cette équipe à montrer qu’elle pouvait, elle aussi, inquiéter les plus grands grâce à sa solidarité, à son envie, son jeu remarquablement offensif et sa solidité en défense malgré trois buts (exploits de Messi) dans ce match victorieux pour les argentins (3-2).

Pour le moment, la France devra s’attendre à un match assez difficile, comme contre l’Equateur. Mais les nigérian devront impérativement régler leur problème de prime pour passer en quart de final contre des français qui n’ont pas encore perdu dans ce rendez-vous planétaire et qui sont en confiance. La France en 2010 avait démontré que des problèmes internes conduisaient à la défaite sur le terrain. Rappelons qu’elle s’était inclinée face à l’Afrique du Sud (2-1). Le Nigéria devrait s’en inspiré et toujours avoir à l’esprit que seul le travail et le sérieux pourront les conduire à une qualification en quart de finale.