Victime d’un accident qui paralyse ses deux jambes, Manuel Cabit peut compter sur sa mère et son frère pour « aller vers l’avant ».

3 novembre 2019. Le latéral gauche du FC Metz (L1), Manuel Cabit est victime d’un grave accident de la route. Conséquence : l’ancien joueur du Santana n’a plus de sensation au niveau de ses jambes. Gravement touché, il a un rêve désormais : pouvoir remarcher et rejouer au football. Très motivé, il fait quelques séances de rééducation dans un centre à Strasbourg pour se remettre sur pied. Et s’il tient encore aujourd’hui c’est en partie grâce à sa famille martiniquaise.

« Ma mère est très présente. Même si je suis papa depuis peu, je reste son petit garçon. Je sais que je peux compter sur elle ainsi que sur mon frère. Très peu de personnes le savent, mais mon frère était aussi dans la voiture au moment de l’accident. Je peux vous dire qu’il m’a beaucoup aidé. Du coup, je suis très bien entouré et ça me permet aussi d’aller vers l’avant. »

Une réaction exclusive pour globallfoot.com