Après la défaite de la Guadeloupe face à la Martinique (4-3), Matthias Phaëton a encouragé son cousin Ken Phaëton à devenir, comme lui, un joueur professionnel.

Interview de Matthias Phaëton (En Avant Guingamp), milieu offensif de la sélection de la Guadeloupe et également originaire de la Martinique, après le match amical face aux Matinino (4-3) :

Défaite de la Guadeloupe face à la Martinique (4-3). Quelles sont tes premières impressions après ce match ?

« On est très énervés. On essaye de ne pas le montrer, mais on est très en colère. Je pense qu’on a fait un bon match. On a manqué un peu de rigueur. On est une équipe en rodage et on va continuer à se préparer pour les échéances à venir. Aujourd’hui, la Martinique a gagné, bravo à eux. »

Tu as une fibre martiniquaise. Ton cousin, Ken joue pour la Martinique. Qu’est-ce que ça représente pour toi de voir un cousin adversaire ?

« Honnêtement, je ne le connais que depuis quelques mois et on a pu discuter un peu en amont. Je ne savais même pas ça. Je suis très fier. J’espère qu’il va pouvoir nous rejoindre en Europe, en France pour pouvoir continuer à développer son football parce que tout le monde sait aujourd’hui qu’en Martinique comme en Guadeloupe on a beaucoup de talents. Aujourd’hui, voir un membre de ma famille jouer pour le camp adverse, j’ai envie de dire que je suis très heureux pour lui. J’espère qu’il va continuer à marquer des buts comme il fait. »

NDLR : selon nos informations, des recruteurs travaillant en Angleterre ont observé Ken Phaëton durant la préparation à Lisses et le match à Bondoufle, la semaine dernière.

De quelle commune es-tu en Martinique ?

« Mon père est Guadeloupéen et ma mère est Martiniquaise. Je suis originaire des Trois Îlets. »

Matthias Phaëton