L’entraîneur du Golden Lion, Thierry Sardo, déçu, s’exprime sur la défaite de son équipe contre l’Aiglon (1-2) à l’occasion du 7e tour de Coupe de France.

Interview de Thierry Sardo, entraîneur du Golden Lion :

Contre l’Aiglon du Lamentin, on n’a pas reconnu le Golden Lion…

« Peut-être aussi qu’on est tombés devant un bloc bas avec une équipe qui avait un plan de jeu bien défini : ne pas attaquer pratiquement et jouer principalement sur des contres. Pour moi, on s’est entêtés à jouer trop dans l’axe. On n’a pas suffisamment écarté le jeu comme on le fait d’habitude. On l’a retrouvé sur la fin. Malheureusement, lorsqu’on est menés d’un but, on est obligé de se livrer. On a été pris en contre à quelques minutes de la fin. J’ai trouvé qu’on a été mieux lorsqu’on a fait les changements, sur un repositionnement tactique en 4-3-3, où on est allés chercher leurs deux milieux de terrain. On a pu orienter le jeu, un peu plus. Malheureusement, on n’a pas été efficaces dans les deux surfaces. »

Au niveau de l’état d’esprit, comment as-tu senti tes troupes contre l’Aiglon ?

« Je les ai trouvés moins sereins par rapport à d’habitude. Je pense que c’est dû à l’enjeu. Après, on perd. Il faut rester humble quand on gagne et pareil quand on perd. Il faut savoir garder la raison et continuer à bosser. De toute façon, on aura des jours meilleurs. Mais, il faut accepter la défaite. Ça fait partie du football même si on la hait. On doit la haïr. On doit être dans une dynamique de victoires. Là, on perd. On est déçus. On aura d’autres objectifs importants. Donc, il va falloir s’y remettre rapidement. »

Mais, c’était vraiment le match à ne pas perdre…

« Il y aura d’autres matchs à ne pas perdre durant la saison comme la finale de la Coupe VYV. Certes, la Coupe de France c’est beau car il y a un déplacement en métropole pour affronter une équipe de plus haut niveau et pourquoi pas, passer ensuite un tour supplémentaire et prendre une Ligue 1. C’est ça la magie de la coupe ! On ne comptait pas la gagner. Maintenant, il y a des objectifs où on compte vraiment gagner et ceux-là, il ne faudra pas les louper maintenant qu’on a raté notre premier objectif de la saison. »

.