Le milieu de terrain de l’Aiglon du Lamentin durant la première partie de saison, Grégory Eneleda est retourné au Golden Star en ce début d’année 2023. Face au CS Case-Pilote samedi, il sortait satisfait de son premier match avec son club de cœur, cette saison.

Interview de Grégory Eneleda, nouveau joueur du Golden Star :

Que signifient ces 2 points obtenus face au CS Case-Pilote samedi dernier à l’occasion de la 13e journée de R1 ?

« Le coach nous avait donné une consigne : c’était d’aller chercher la victoire. Il jouait vraiment pour la gagne puisque, mine de rien, mathématiquement ce n’était pas fini. On pouvait toujours se qualifier pour la Poule Haute même si dans l’esprit de tout le monde c’était déjà acté que ça serait la Poule Basse. On est venus faire le match qu’il fallait : un match nul. On est vraiment contents du contenu surtout. Le résultat n’est pas un souci. Le contenu y était et franchement c’était un beau retour. »

Pourquoi as-tu quitté l’Aiglon du Lamentin ?

« En fait, il y a plusieurs raisons : sportives mais aussi familiales. On va surtout rester sur ce point-là. Le Golden Star est un club situé assez près de chez moi et c’est beaucoup plus simple pour aller à l’entraînement. Ma vie de famille a changé. Il y a un petit qui est arrivé en plus de la grande. Donc, c’est beaucoup plus simple pour moi. Et aussi, je dirai que le Golden est mon club de cœur et je joue beaucoup avec le cœur. J’avais très envie de retourner au Golden Star. »

En plus, tu retrouves davantage de temps de jeu par rapport à l’Aiglon…

« Oui du temps de jeu également. Face au CS Case-Pilote, j’étais titulaire et ça me fait du bien de jouer. C’est autre chose. C’est vraiment jouer avec le cœur aux côtés de copains. Ça me fait plaisir de retrouver ces joueurs-là et des jeunes que je ne connaissais pas pétris de qualités. Donc, j’aime ça et j’aime ce qu’ils proposent. Ils se battent, ils n’arrêtent pas et vraiment ça fait du bien. »

En tant que compétiteur, pour finir cette saison 2022/2023, que vises-tu avec le Golden Star ?

« Le maintien. On sait ce qu’on joue. Je crois qu’on est quand même pas mal positionnés pour la Poule Basse. On va compter les points à la fin mais je sais que le Golden Star a fait le travail qu’il fallait. Je viens en tant que joueur qui vient apporter son expérience surtout pour ces jeunes. Je crois que je suis l’un des plus anciens de l’équipe (NDLR : 33 ans) avec Hervé Gros-Desormeaux et quelques autres joueurs, en termes d’âge. Au Golden Star, il y a des joueurs assez jeunes qui n’ont pas assez d’expérience mais qui ont vraiment beaucoup de qualités. Comme j’ai dit au coach, je viens apporter mon expérience sur le terrain et en dehors du terrain… aux entraînements aussi. C’est vraiment ça l’objectif. »

.