À quelques heures de la rencontre entre l’Étoile de Matoury et le Club Franciscain, le coach de l’équipe du François, Patrick Cavelan et son capitaine Stéphane Abaul se sont exprimés en conférence de presse.

Conférence de presse de Patrick Cavelan, entraîneur du Club Franciscain :

Hier, le Club Franciscain a vécu une mésaventure pour se rendre en Guadeloupe. Aujourd’hui, quel est l’état d’esprit du groupe ?

« On s’est attelés à mobiliser les troupes parce qu’on a effectivement vécu un moment assez difficile. La preuve, Isaac Trésident est resté en Martinique car il n’a pas réussi à surmonter sa peur. Aujourd’hui, on est contents car il prendra l’avion pour venir nous rejoindre. C’est un point positif. Au niveau physique, on n’a pas pu s’entraîner et on n’a pas pu faire de réveil musculaire ce matin. Mais, on s’attelle justement à ce que le moral soit au beau fixe pour qu’on puisse entamer le match d’une belle manière, ce soir. »

Isaac Trésident sera-t-il au moins dans le groupe, ce soir ?

« Oui. Je pense qu’on doit compter sur Isaac. C’est l’un des joueurs en forme en ce moment même s’il est un peu blessé. On verra avec le staff médical s’il peut être aligné d’entrée mais on comptera sur Isaac pour figurer sur la feuille de match. »

NDLR : Isaac Trésident ne participera finalement pas à la Coupe VYV. Son vol d’aujourd’hui a encore subi un « problème technique d’urgence. » (Info 15h45)

L’Etoile de Matoury c’est 26 buts marqués et uniquement 6 buts encaissés lors des derniers matchs. Vous vous attendez à quel type d’adversaire ce soir ?

« Le match sera extrêmement difficile. C’est une belle équipe qui n’a pas changé d’effectif depuis quelques temps. Ils ont la famille Haabo en leur sein, notamment Jules Haabo qui est un super attaquant des Yana Dòkò. Aujourd’hui, ils ont de l’expérience. Lors de leur dernier match, ils gagnent 9 buts à 1 alors qu’ils étaient menés 1 but à 0. Donc on sait que le match sera extrêmement disputé. Mais, nous aussi, on a des armes à faire valoir. On a de bons joueurs. Mais, lors de ce match, je pense que ce sera l’équipe qui va gérer le mieux l’entame de la rencontre et gérer le mieux tactiquement qui va l’emporter. »

En plus, le Club Franciscain adore ce type de compétitions interrégionales…

« Bien sûr ! Je crois que ça va se jouer sur un détail. On dit souvent que le diable se cache dans les détails. Cela peut se jouer sur un coup de pied arrêté ou sur une erreur défensive… On doit faire très attention à cette équipe de l’AS Etoile de Matoury. On le sait très bien. »

L’objectif est clair : remporter ce trophée samedi soir…

« Oui et pour deux raisons. Premièrement, c’est la seule compétition qui manque au palmarès du président Erick Littorié. Et la deuxième raison, c’est que l’an dernier on est totalement passés à côté de cette compétition. Aujourd’hui, on a envie de racheter le cœur du public martiniquais et des supporters franciscains en leur offrant ce tournoi. »

Conférence de presse de Stéphane Abaul, capitaine du Club Franciscain :

À quelques heures de la rencontre, comment te sens-tu et comment sens-tu également tes coéquipiers ?

« Personnellement, ça va pour moi. On a préparé ce match pour la Martinique. Concernant l’équipe, ça va. On est bien arrivés en Guadeloupe malgré les soucis rencontrés dans l’avion. Maintenant, c’est le passé. Aujourd’hui, on va débuter une compétition après laquelle le Club Franciscain court depuis 10 ans. On est très motivés et ce soir à 18h on sera prêts pour affronter cette équipe de Matoury. »

Au niveau des jambes, le Club Franciscain pourra-t-il se donner à 100% face à cette équipe guyanaise ?

« Au niveau des jambes, on n’est pas à 100% parce qu’hier on est arrivés bien tard et on n’a pas pu s’entraîner. Ce matin, on n’a rien pu faire non plus. On a préféré se réveiller un peu plus tard pour la récupération. Donc, ce soir, on verra. Mais, avec le travail qu’on a fourni au pays, je pense que physiquement ça ira. »

Le Club Franciscain affronte l’AS Etoile de Matoury au stade René-Serge Nabajoth des Abymes à 18h. La rencontre sera diffusée en direct sur Canal 10 en télévision et sur le Facebook de CVC Sport.

.