karim-benzema-2014-2015-real-madrid

Lors du dernier match du Real en Ligue des Champions, nous l’avons bien remarqué, Madrid n’a pas vraiment inquiété le PSG au niveau du fond de jeu. Pire encore, Cristiano Ronaldo, la grande star de ce club prestigieux a été très peu sollicité. Aussi semble-t-il légitime de se demander si Le Real Madrid ne serait pas plus efficace avec Karim Benzema.                                                                                Tout d’abord, en réponse à mon dernier article, (Paris est-il capable de faire douter les grands ?https://globallfoot.wordpress.com/2015/11/03/paris-est-il-capable-de-faire-douter-les-grands/) je dirai que le PSG a effectivement fait douter le Real Madrid! L’équipe de Laurent Blanc a montré qu’elle pouvait bien jouer face à une grande équipe (a priori plus forte qu’elle). A part la finition qui n’était pas présente lors de ce match où Paris s’est incliné 1 but à 0, le club de la capitale française à atteint néanmoins un objectif: Ne pas laisser trop de liberté à Ronaldo. En Espagne, le public a été très déçu de ce match. Le Real devait dominer le ballon et gagner en étant impressionnant!

D’après moi, il manquait Karim Benzema lors de cette rencontre! Il manquait la clef à même d’ouvrir le jeu offensif afin de créer des décalages pour trouver les espaces sur les côtés. Il manquait le joueur capable de donner les bons ballons à Ronaldo. Comme vous l’avez certainement compris, Benzema est très important dans le onze type de Madrid. Son rôle paraît discret en attaque par rapport au nombre de buts que marque CR7 mais l’attaquant français a une mission très difficile et très exigeante dans le jeu madrilène.

LA CORUNA, SPAIN - SEPTEMBER 20: Cristiano Ronaldo of Real Madrid CF celebrates with his teammate Karim Benzema of Real Madrid CF after scoring his team's third goalduring the La Liga match between RC Deportivo La Coruna and Real Madrid CF at Riazor Stadium on September 20, 2014 in La Coruna, Spain. (Photo by David Ramos/Getty Images)                               Pour construire le jeu de son équipe, l’attaquant du Real doit se distinguer par la qualité et la variété de ses déplacements: Benzema doit en effet décrocher, Il doit venir chercher le ballon depuis le milieu de terrain. Ensuite, dos au but, il doit pivoter afin de se positionner face au but. Retourné, il visionne les côtés. Il a le choix entre le flanc gauche ou droit. Comme à son habitude, il joue souvent à gauche avec Ronaldo, ce dernier faisant un appel en se déplaçant stratégiquement vers la pointe de l’attaque soit l’espace axial libéré par Benzema. En outre, avec la balle, Ronaldo essaye de réaliser les bons choix pour faire progresser l’offenvise de son équipe. De plus, lorsque James joue en dix sur le terrain, Benzema fait moins d’effort à venir chercher le ballon et peut donc lui aussi faire des appels offensifs, car c’est dorénavant le colombien qui décroche. La présence de James est alors très bénéfique pour Karim Benzema qui peut se déplacer vers l’avant pour marquer des buts.

Son jeu fonctionne en Espagne. Cependant, en sélection, Benzema est parfois fortement critiqué. Il ne joue pas le rôle de l’attaquant à l’ancienne qui pouvait faire la différence. Il est trop collectif et en panne de buts. Pas convoqué par Didier Deschamps pour les matchs face à l’Allemagne et à l’Angleterre, le public regrettera t-il son absence ? Ou encore le rejetera-t-il ? A mon avis, Benzema est un pion essentiel à Madrid et en Equipe de France car il arrive à faire briller les autres joueurs de son équipe, au lieu d’être le joueur que l’on a longtemps présenté comme « sérial buteur ».

Bien entendu, cette analyse que j’ai voulu purement sportive reste soumise au dénouement de l’affaire qui occupe en ce moment Karim Benzema.