Le mardi 2 avril 2019, Bruno Genesio a certainement dû vivre l’un des moments les plus humiliants de sa carrière à l’Olympique Lyonnais. Juste après l’élimination de son équipe en demi-finale de Coupe de France face au Stade Rennais (2-3), Jean-Michel Aulas (le président du club) n’a pas clarifié l’avenir de son entraîneur. En effet, celui-ci était censé savoir s’il allait être prolongé ou pas au club. Son président avait promis de communiquer sa décision quelques instants après le coup de sifflet final du match de Coupe de France.

L’aventure de Bruno Genesio à l’OL reste incertaine

Pour prolonger, Bruno Genesio doit impérativement terminer le championnat sur le podium. Mais en ce début du mois d’avril, il devait aussi qualifier Lyon en finale de Coupe de France. Après la victoire 1 but à 0 en Ligue 1 face aux mêmes Rennais 4 jours avant ce match de Coupe Nationale, les Lyonnais étaient en confiance. Cependant, face aux Bretons, les Gones ont été bousculés et ont perdu un grand nombre de duels. Clairement, l’Olympique Lyonnais ne méritait pas de gagner.

C’est ainsi que l’avenir de Genesio reste en pointillé. Rejeté par une grande partie de ses supporters et ne faisant pas l’unanimité auprès de son président, Bruno Genesio a-t-il le profil pour rester deux saisons de plus à l’OL ?

Même si tactiquement il a su rivaliser avec les plus grands entraîneurs d’Europe (Guardiola, Tuchel…), dans le management « Pep Genesio » n’a pas toujours su gérer certains joueurs de son équipe. Par exemple, il n’a pas bien manager Maxwel Cornet les semaines après son sublime match au Groupama Stadium face à Man City. Ou encore, il n’a pas réussi à mettre dans de bonnes conditions Houssem Aouar, les quelques jours avant le match retour contre le Barça au Camp Nou en Ligue des Champions…

 

L’OL devrait-il avoir un grand manager ?

Aujourd’hui, de grands entraîneurs ne sont pas sous contrat. Pour ne citer qu’eux, José Mourinho (Portugal), Antonio Conte (Italie), Laurent Blanc (France) ou Julen Lopetegui (Espagne) sont des coachs de renom, libres de tout contrat qui pourraient réussir à faire passer un palier à l’Olympique Lyonnais.

Néanmoins, avec un président comme Jean-Michel Aulas, le club de la Capitale des Gones arrivera-t-il à enrôler des entraîneurs de renommée mondiale ?

Réputé pour avoir de la poigne et pour être dur en affaire, le président de l’OL saura-t-il répondre aux exigences sportives et salariales de ces très grands coachs ? J-M Aulas montre qu’il occupe énormément d’espace au club et met pas mal de pression à ses entraîneurs. Même si l’OL reste un club intéressant sportivement, ne serait-ce pas le caractère de son président qui repousserait également les grands entraîneurs ?