Interview de Romario Barthéléry (Golden Lion) le latéral droit de la sélection de la Martinique.

Comment se passe la préparation pour la Gold Cup 2019 ? Quels sont les exercices que tu effectues en général aux entraînements ?

« Depuis qu’on est arrivés à Portland, la préparation se passe très bien. On n’a pas eu de problèmes. À l’entraînement, je travaille sur mon apport offensif. Avec nos qualités, on travaille pour monter en puissance. On veut être prêts physiquement mais aussi mentalement lorsqu’on affrontera nos adversaires en Gold Cup ».

Individuellement, qu’est-ce que tu apportes à cette sélection ? Te sens-tu prêt à défier des joueurs de haut niveau lors de cette Gold Cup ?

« Ce que j’apporte à la sélection, c’est de la joie et de la bonne humeur. Nous sommes prêts à jouer contre des équipes telles que le Canada, Cuba ou encore le Mexique. On attend ça depuis six mois. On se prépare pour ces genres de rendez-vous. C’est un rêve de jouer cette compétition. On est déjà très contents avant l’heure. Moi c’est ma première Gold Cup, donc je suis heureux d’être là. Donc je veux tout faire pour donner le maximum possible pour cette sélection. »

À ton avis comment battre le Canada, ce samedi ?

« Le match va se jouer au niveau de l’état d’esprit. Il faudra se battre sur tous les ballons et être fort collectivement. Il faudra garder notre sang froid lorsqu’on ferra des erreurs. Il faudra faire les bons choix et bien être en place face au Canada, ce samedi. On les a bien étudiés. Notre plan de jeu sera de les attendre et de jouer en contre-attaque. Si on peut jouer on jouera. On connaît nos qualités. Il y a des joueurs expérimentés qui connaissent le haut niveau dans cette sélection. En tout cas, on va tout faire pour mettre les Canadiens en difficulté et gagner ainsi le premier match. La victoire sera collective face au Canada. »

Sur le plan collectif, la Martinique en quart de finale de la compétition, tu y crois… Pourquoi ça pourrait être possible ?

« Nous y croyons. Notre objectif c’est d’aller en quart de finale. Avec les joueurs qu’on a, nous pouvons passer. La sélection de la Martinique a également des joueurs de haut niveau. La qualification en quart passera par l’expérience, la fougue de la jeunesse, et surtout l’état d’esprit collectif. Mentalement, on sait qu’il faudra être costaud. Donc on y croit. C’est notre objectif. On veut bien représenter la Martinique ».

Par ailleurs, quel bilan peux-tu faire de ta saison en club ?

« Je trouve que j’ai fait une très bonne saison avec le Golden Lion. Le seul problème est que j’ai eu quelques blessures sur la fin qui m’ont empêchées de bien finir le championnat. Malheureusement, on n’a pas été champions (2e). Mais pour moi ma saison est réussie. D’ailleurs, je pense que c’est grâce à cette saison en club si j’ai été sélectionné pour participer à la Gold Cup ».

Lors de la Gold Cup 2019 qui se déroule aux Etats-Unis (du 15 juin au 7 juillet), les Matinino affronteront le Canada (le samedi 15 juin), Cuba (le mercredi 19 juin) et le Mexique (le dimanche 23 juin) en phase de groupes de la compétition.