Avant la rencontre face à Trinidad, lors de la finale de la Coupe caribéenne des nations en 1994, les joueurs de la sélection de la Martinique ont rencontré le Brésilien Pelé. Le gardien des Matinino, Didier Eugénie en garde d’ailleurs un « très beau souvenir », malgré la défaite (7-2).

Le 17 avril 1994, la sélection de la Martinique a affronté Trinidad, lors de la finale de la Coupe de la Caraïbe, au Queen’s Park Oval de Port-d’Espagne (Trinidad). Ce jour-là, les Matinino, champions en titre de la compétition, ont eu la chance de croiser Edson Arantes do Nascimento dit Pelé, considéré comme le plus grand footballeur de tous les temps. Le gardien de la sélection de la Martinique de l’époque Didier Eugenie nous a raconté cette rencontre entre « le Roi du football » et lui :

« La confédération caribéenne de football avait invité Pelé pour cette compétition. D’ailleurs, le Brésilien a été l’invité d’honneur de la finale et il est même venu nous saluer avant la rencontre. Il nous a souhaité de faire un bon match. C’était un Monsieur très respectueux et humble pour un roi. J’en garde un très beau souvenir même si j’aurais aimé être champion de la Caraïbe quand même. Lors du match face à Trinidad où on perd 7 buts à 2 (but de Fondelot et Sophie), on était déboussolés. On était à l’ouest. Durant le match c’était un vrai cauchemar… Après, on a quand même rencontré le Roi. »

Une photo prise par le regretté Tony Marti

Pour rappel, « le Roi Pélé » (3 coupes du monde à son actif) était venu en Martinique en janvier 1971, avec son club brésilien du FC Santos. Avec son équipe, il avait défié les Matinino (défaite 4 buts à 1), au stade Louis-Achille. Une rencontre historique également pour la société martiniquaise. Pour plus d’information, visionnez ce reportage de Fanny Marsot (ATV), datant de 2016.