Officiel ! L’entraîneur des gardiens de but des Matinino, Fabrice Piejos (Golden Star) a rejoint Fabrice Reuperné, à l’Aiglon du Lamentin.

Interview de Fabrice Piejos, nouvel entraîneur des gardiens de but de l‘Aiglon du Lamentin :

Es-tu content d’avoir signé à l’Aiglon du Lamentin ?

« Je suis content d’avoir signé à l’Aiglon. Le projet sportif m’a convaincu. C’est un club qui est ambitieux et qui a un projet, même si au Golden Star je ne cache pas qu’il y avait un projet. Mais les projets ne sont pas les mêmes. En même temps, j’ai rejoint Fabrice Reuperné avec lequel j’ai beaucoup œuvré. Mon arrivée est dans la continuité du travail réalisé avec Fabrice. Mais aussi, l’Aiglon est un club que je connais déjà puisque j’y étais entre 2011 et 2013 en travaillant aux côtés de Mario Bocaly et Amelio Luis Garcia par la suite. Donc, je connais déjà le fonctionnement de ce club et certains joueurs, surtout les plus anciens. Je suis natif du Golden Star, mais je n’arrive pas en terrain inconnu. Le passage que j’ai effectué à l’Aiglon est un passage que je retiendrai. Tout naturellement, j’ai ainsi rejoint le club car je le connais et il vise le haut. Il faut le reconnaître, le groupe est intéressant. On devra bien travailler. Le challenge est palpitant et c’est le désir du changement. »

Ton arrivée est aussi due à celle de Fabrice Reuperné. Qu’est-ce que tu dirais de lui ?

« Pour moi, c’est l’entraîneur de demain. C’est quelqu’un qui connaît le football. On a des entraîneurs très compétents en Martinique. Pour ne pas les citer, Guy-Michel Nisas ou encore Mario Bocaly entre autres… Mais Fabrice Reuperné mérite de réussir au plus haut niveau. Je connais son fonctionnement. Par exemple, il a de la rigueur et une vision du football. Il sait construire un groupe pour bien le mener. Justement, avec le Golden Star il y a un travail qui a été effectué au sein du club. Avec un groupe très jeune et peut-être des fois un peu immature. Mais il a su mener le club jusqu’à la montée en Régional 1. Il y a donc eu un travail de fait et ce qu’on va faire c’est qu’on essayera d’être dans la continuité de ce qui s’est fait à l’Aiglon. Et pour moi, Fabrice Reuperné incarne très bien la personne qui voudra bien faire au Lamentin. »

La saison prochaine, l’Aiglon du Lamentin devrait viser le titre de R1.