Franciano Etinof (Golden Star) continuera sa carrière à l’Aiglon du Lamentin, cette saison. À bientôt 43 ans, l’ancien milieu de terrain du Club Franciscain reste disponible pour disputer une Gold Cup avec les Matinino.

Interview de Franciano Etinof :

Pourquoi avoir signé à l’Aiglon du Lamentin ?

« Sincèrement, mon premier souhait après le Golden Star c’était de rejoindre le Club Franciscain, mon club de cœur. Mais, je n’ai pas été contacté. Ni par le nouvel entraîneur ni par le président. Mon ancien coach au Golden Star, Fabrice Reuperné est dorénavant à l’Aiglon. Il m’a fait part de son désir de m’enrôler pour continuer l’aventure avec lui. J’ai trouvé le projet du club assez bon. Étant en fin de carrière, j’avais envie d’avoir d’autres objectifs dans un autre club. »

Tu auras bientôt 43 ans. Quels sont tes objectifs ?

« Je veux essayer d’aider l’Aiglon et faire une bonne saison. Pourquoi pas participer à la Gold Cup en 2021. L’espoir fait vivre. Je suis footballeur. Donc quand je joue, je suis à fond. C’est vrai qu’en Martinique on regarde beaucoup l’âge. Mais moi je me dis que l’âge ne veut rien dire. Si tu as une vie saine, tu t’entraînes bien, tu manges bien et tu dors bien… Pourquoi pas ! En tout cas je suis là et je suis disponible. Si j’ai les compétences pour être dans le groupe et aller à la Gold Cup, je serai là. »

Comptes-tu aider les jeunes à progresser ?

« C’est vrai qu’il y a certains jeunes à l’Aiglon qui sont déjà en sélection. Ils connaissent déjà l’ambiance des grands rendez-vous. Donc pourquoi pas. En tout cas, si je peux le faire, je le ferai. Mais, je suis là premièrement pour jouer. Je veux être titulaire et jouer pratiquement tous les matchs. »