L’ancien entraîneur du Club Franciscain, Dominique Zaïre succède à Patrick Cavelan en tant qu’entraîneur de l’Essor Préchotain. Face à un projet sportif intéressant, c’était le moment idoine pour tourner la page, selon lui.

Interview de Dominique Zaïre, ancien entraîneur du Club Franciscain qui est désormais le nouvel entraîneur de l’Essor Préchotain, 2e du championnat de la Martinique 2019/2020.

Pourquoi as-tu rejoint l’Essor Préchotain ?

« J’ai fait un choix sportif puisque l’Essor a un très beau projet. Après avoir remporté 6 titres de champion, 4 coupes de France, 3 coupes de Martinique en tant qu’entraîneur… Et après 10 années au Club Franciscain, j’ai pensé que c’était le moment de tourner la page. C’est un choix qui vient du cœur. Mais aussi, le projet sportif de l’Essor est très intéressant. »

Quel est le projet sportif de l’Essor Préchotain, tout en sachant que le club a perdu Tarik Cavelan et Kilian Polomat tous deux partis au Club Franciscain ?

« C’est vrai qu’ils étaient deux bons joueurs. Ils étaient les deux plus jeunes de l’Essor la saison dernière. J’aurais aimé qu’ils restent. C’est dommage ! J’ai appelé pour Kilian Polomat, ce matin. Je penserais qu’il serait resté au club car il avait déjà resigné au Prêcheur. Je n’ai pas compris sa démarche. Le comité m’a dit qu’il verra avec lui. Logiquement, il avait déjà signé au club. J’aurais bien aimé qu’il reste car c’est un joueur sur qui je comptais beaucoup. Il est sorti meilleur buteur du championnat et c’est un jeune attaquant prometteur. Donc c’est dommage.

Au niveau des objectifs, comme vous savez, il y a deux groupes de huit désormais. Donc il faudra être parmi les 4 premières équipes de ce championnat et pourquoi pas jouer le titre de champion parmi les 8 meilleures équipes de la deuxième phase : la phase haute du championnat. Après on jouera la coupe de Martinique et la coupe de France également. »

Pour atteindre vos objectifs, faudra-t-il recruter ? Quels postes vous visez ?

« L’Essor Préchotain a un effectif assez intéressant. Maintenant, on peut toujours apporter quelque chose à une équipe. Même au Club Franciscain ! Ils avaient déjà de bons joueurs, ils prennent d’autres joueurs quand même ! Je souhaiterais avoir des joueurs dans tous les secteurs. Si on peut avoir des joueurs d’expérience, ça serait intéressant pour étoffer l’effectif. Cette saison, il y aura beaucoup de compétitions : la coupe VYV, la coupe de Martinique, la coupe de France… C’est beaucoup. Si nous avons un effectif de 23-24 joueurs, ça serait vraiment pas mal. On pourra travailler sérieusement pour essayer d’atteindre nos objectifs. »