Le sélectionneur adjoint de la sélection de la Martinique, Gaël Germany fait le bilan du stage de 4 jours aux côtés des Matinino et souhaite avoir des résultats pour atteindre les objectifs.

Interview de Gaël Germany, sélectionneur adjoint de la sélection de la Martinique suite au stage de 4 jours aux côtés des Matinino :

Quel bilan dresses-tu de ce stage de 4 jours avec la sélection de la Martinique ?

« C’est un bilan plutôt positif. On a eu les garçons pendant 4 jours. C’est vrai qu’on découvre le groupe même si ce sont des joueurs qu’on voit évoluer dans notre championnat. Mais là, le nouveau sélectionneur a pu en tout cas constater qu’on avait de la qualité et voir que le groupe pouvait atteindre les objectifs. »

La sélection reprend du service lundi. À la veille du match contre la Barbade, quels types de séances seront proposés ?

« Des séances typiques de veilles de match. Ça sera de la mise en place et de la vivacité. On va aussi axer la séance sur les coups de pied arrêtés. »

Un mot sur toi, Gaël, tu es le sélectionneur adjoint de la sélection de la Martinique. Qu’est-ce que ça représente pour toi ?

« Déjà, c’est un grand plaisir d’occuper cette fonction. Derrière, c’est vrai que ça demande beaucoup de travail, beaucoup de sacrifices et de l’exigence, car les objectifs sont quand même assez élevés. On doit se donner les moyens de les atteindre. »

Tes débuts se passent-ils plutôt bien ?

« Là, on est sur la partie la plus facile : ce sont les entraînements. Après, la compétition va arriver. Avec la compétition, le plus important ce sont les résultats. Donc, il va falloir avoir des résultats pour que tout se passe bien. »