À l’occasion de la 12e journée de R1, l’US Diamantinoise se déplaçait au Lorrain. Après un match nul passionnant (2-2), Jonathan Thélamon le coach de l’USD est reparti satisfait de la côte nord-atlantique, vendredi soir.

Interview de Jonathan Thélamon, entraîneur de l’US Diamantinoise, après le match nul face au RC Lorrain (2-2), vendredi soir :

Match nul entre une belle équipe du Lorrain et une belle équipe du Diamant (2-2). Vous repartez avec 2 bons points ou l’inverse ?

« Si on regarde la fin du match, on repart avec deux bons points. Mais si on regarde le début du match, ce sont deux mauvais points parce qu’on a bien débuté la partie. On a scoré et mené deux fois. On s’est fait reprendre à chaque fois. Mais à la fin, ça fait plaisir de prendre à l’extérieur ces deux points-là. Cette équipe du Lorrain, à domicile, est très dangereuse et reste très solide sur les coups de pied arrêtés. Donc à la fin, on repart avec ces deux points à l’extérieur. Le match d’avant, on prend deux points aussi. Les matchs précédents (NDLR : face à l’US Robert et au RC Saint-Joseph) on repartait avec un point à l’extérieur et c’est bien d’en gratter maintenant deux au Lorrain. On pouvait faire mieux au début mais à la fin je suis très satisfait du score puisque c’est difficile de jouer par ici. Les joueurs ont prouvé qu’ils étaient au taquet. Ils sont là pour rivaliser et atteindre l’objectif fixé depuis le début de la saison : le maintien. On va continuer à bosser pour cela et gratter le maximum de points à l’extérieur mais surtout à domicile. »

Pourquoi le Diamant n’a pas obtenu les 4 points selon toi ?

« On n’a pas concrétisé les occasions et on n’a pas fait un but de plus que l’adversaire. On a mené deux fois et on s’est fait surprendre sur les coups de pied arrêtés. C’est ce qui a amené ce match nul et nous fait repartir avec les deux points. »

C’est également un problème défensif. Vous aviez des absents en défense…

« Au dernier entraînement avant le match, on était obligés de préparer une défense expérimentale qui a tenu contre le Lorrain. Même si on a encaissé deux buts, ce n’est pas la faute des défenseurs. Il y a des joueurs qui évoluaient pour la première fois à cette place-là. On a essayé de mettre en place une belle mise en place défensive. Ça a été et on a tenu. Mais sur les coups de pied arrêtés, quand vous avez des joueurs en face qui savent bien les tirer, même si on a un bon gardien et une bonne défense, tu es surpris. Avec le vent qu’il y a ici ça va très fort… Donc, ce n’est pas la faute des défenseurs. Ils se sont battus. On repart avec deux points importants. Je leur ai dit dans les vestiaires que c’est un bon résultat. Après, quand tu es joueur, tu te vois toujours prendre les quatre points. Mais, à un moment donné, il y a un moment pour marquer. Mais quand tu ne marques pas, il y a un moment où il ne faut pas prendre de but et garder le score. Le match se termine donc à 2 buts à 2 et on est satisfaits quand même. »

Il y a de la satisfaction après cette rencontre. Le maintien on y croit donc ?

« C’est l’objectif du club. On y croit ! C’est comme le match. Tant que le match n’est pas fini, il faut y croire. Donc, tant que le championnat n’est pas terminé, il faut y croire. Là, nous sommes au deuxième match retour. Il faut foncer, bosser, travailler pour recommencer à aller chercher ces points, les quatre points s’il le faut. Et si on ne peut pas prendre les quatre points, on prend les deux points. »