Garry Bocaly est le nouveau président de l’Eveil des Trois-Îlets. Au sein du club, l’objectif est de pouvoir former des jeunes et renforcer le groupe sénior avec des joueurs d’expérience.

L’ancien footballeur professionnel, Garry Bocaly est désormais le nouveau président du club de l’Eveil des Trois-Îles. Il nous explique son projet :

« Aujourd’hui, la catégorie dite des séniors reste la vitrine des clubs en Martinique. Ce que nous souhaitons faire c’est former nos jeunes iléens licenciés chez nous. L’avenir de nos séniors passe par les jeunes. Aujourd’hui, on a des objectifs sur le court terme et sur le long terme. Sur le long terme, l’objectif c’est évidemment de monter en Régional 1. On a quand même un club aux Trois-Îlets qui a des infrastructures et qui a toujours eu des générations de belle qualité. On n’est jamais montés en R1. Donc ça, c’est vraiment un objectif. Après sur le court terme, c’est de pouvoir former nos jeunes très rapidement et de renforcer l’équipe à l’aide de vieux briscards, en soi des joueurs d’expérience. On aura dans le groupe R2 du sud un championnat très relevé la saison prochaine. Donc, aujourd’hui ça va être le maintien en sénior dans un premier temps, » précise-t-il.

Les 2 groupes de R2 :

Groupe AGroupe B
ASC HirondelleAS Morne des Esses
CS VauclinoisEmulation
Eclair de Rivière-SaléeEssor Préchotin
Entente de Sainte-AnneEtendard
Entente LucéenneExcelsior
Eveil des Trois-ÎletsGauloise
JS EucalyptusOcéanic
New starRC lorrain
Olympique du MarinRéal de Tartane
RC Rivière-PiloteRéveil Sportif
SC LamentinoisUJ Monnerot
Stade SpiritainUS Riveraine

Avant d’indiquer que la formation au sein du club aura une place assez centrale dans ses plans : « Avec le nouveau comité et surtout avec les éducateurs du club, nous sommes en train de mettre un projet en place pour les jeunes. Le projet sportif, on va le créer ensemble avec tous les membres du club. Aujourd’hui a des coachs qui sont là depuis 2 ans. On veut recueillir leur impression. Les éducateurs au niveau des jeunes sont très importants. Il faut savoir que les jeunes représentent près de 90% des licenciés. Donc, on prend le temps de faire nos réunions de travail pour pouvoir mettre en place ce projet-là, » a conclu le nouveau président de l’Eveil.