Lors du Tournoi de la ville de Fort-de-France, le Club Colonial a battu l’Excelsior (1-0). L’unique buteur de la rencontre, Stephen Joseph est l’une des recrues des Noir et Blanc.

Interview de Stephen Joseph, recrue du Club Colonial :

C’est ton premier but avec ta nouvelle équipe. Qu’est-ce ça te fait ?

« Ça fait plaisir, mais les performances ne sont pas toujours personnelles. C’est pour l’équipe aussi. On avait une équipe de l’Excelsior très engagée et très motivée. J’ai réussi à débloquer la situation, mais c’est pour l’équipe. Il n’y a pas de prestations individuelles qui comptent. »

Comment as-tu trouvé cette équipe du Club Colonial contre l’Excelsior ?

« C’est notre premier match officiel. Pour l’instant, on apprend à se connaître toujours. Je pense que ça va venir avec le temps et avec le travail. Les automatismes ne sont pas encore bien là mais ça va venir. J’y crois. »

Pourquoi as-tu quitté l’Essor pour cette équipe ?

« Je suis un jeune de Volga, de Fort-de-France. Donc, je me dis qu’au bout d’un moment il faut bien revenir à la maison un petit peu, au sein de ma ville. Ça fait au moins deux ans que je voulais jouer avec le Club Colonial et j’avais envie d’être entraîné par Jean-Marc Civault. Donc, je me suis lancé le défi. Ça me va et il n’y a pas de soucis.« 

Jouer avec Isaac, ton frère, au Club Colonial, ça ne te tenterait pas

« De base, ça devait être le cas. Mais tu sais, dans le football on ne sait jamais ce qui peut se passer demain. Il a signé au Robert et il a décidé de faire une nouvelle aventure. C’est mon petit frère. C’est mon sang. J’espère qu’il va faire de bonnes choses. Il sait que c’est mon meilleur coéquipier. »

Enfin toi, qu’est-ce que tu vises cette saison ?

« Pour la saison, il faut essayer de gagner le plus de titres possibles. On ne va pas se mentir, le Club Colonial a perdu beaucoup de joueurs et de bons joueurs. Donc, je vais essayer d’aider l’équipe le plus que possible et on verra ce que le football peut nous apporter. Mais moi, je suis là pour la compétition, pour la gagne. 100% compétiteur. 100% gagneur. Je suis très exigeant avec moi et également avec mes coéquipiers. Donc, je suis là pour faire monter le club au plus haut niveau. »

Lors de la première journée du tournoi, le Good Luck a gagné le CODST (6-0) et le COT a battu l’UJ Redoute (9-0).

.