À la veille de la rencontre entre la Martinique et la Guinée-Bissau, Baciro Candé le sélectionneur des Djurtus affiche ses intentions pour samedi et explique pourquoi son équipe a accepté de défier les Matinino.

Interview de Baciro Candé, sélectionneur de la Guinée-Bissau :

Traduction :

Quelle image avez-vous de la sélection de Martinique ?

« Une image d’une équipe qui joue par exemple contre le Canada. J’ai visionné 3 ou 4 matchs de la Martinique. J’ai remarqué que c’est une bonne sélection avec de bons joueurs. »

Pourquoi avoir accepté de jouer contre la Martinique et non pas une autre équipe ?

« C’est un pays, c’est une sélection. Nous avons été invités et nous avons accepté l’invitation. Je pense que le lien et l’échange entre les pays sont très importants. Nous voulions voir comment jouait une sélection d’Amérique latine. Nous sommes ici en Amérique latine et nous n’avons jamais joué ici. Nous ne savions pas si un jour nous pourrions trouver une sélection de cette région-là. Donc, ce match était une opportunité et sera un bon test pour l’avenir. »

Avant d’affronter la sélection de Martinique, l’équipe de la Guinée-Bissau compte-t-elle des absents ?

« Oui, nous avons beaucoup d’absents… Mais, nous avons une gamme de joueurs et nous avons donc convoqué d’autres joueurs pour ce match. Nous avons beaucoup de Bissao-Guinéens qui n’ont pas pu venir, oui, mais ça ne veut pas dire que notre sélection perd en valeur. Non, ça n’apporte rien d’anormal car ils ont tous la même valeur et ils ont tous la même compétence pour jouer. »

NDLR : Fali Candé (FC Metz), Janio Bikel Da Silva (Vancouver W FC), Mamadi Camara (Reading FC), Roger Fernandes (SC Braga), José Correia (Nantong Zhiyun FC), Mama Baldé (ES Troyes), Mauro Rodrigues (Yverdon Sport FC) sont les Bissao-Guinées absents.

La Guinée-Bissau est-elle confiante avant d’affronter la Martinique samedi ?

« La Guinée-Bissau est toujours confiante. Comme pour toutes les rencontres, on travaille avec le seul objectif de faire de son mieux pour essayer de gagner les matchs. Je sais qu’on peut le faire samedi. Donc, travaillons pour qu’on puisse sortir d’ici avec la victoire. Nous ferons tout notre possible pour gagner. Nous avons parcouru un long chemin et c’est pourquoi nous sommes engagés et déterminés à faire un bon match pour la Guinée-Bissau. »

Traduction en français : Aymeric Larcher et Fabrice Célestin

.