M‘Bappé, Cavani, Neymar ! C’est dorénavant le trio magique du Paris Saint-Germain cette saison. Il était temps! Paris a enfin, sur le papier, une attaque qui risque d’être très dangereuse pour les adversaires français mais aussi européens du club franco-qatari.

Ainsi, le PSG cette année a tout ce qu’il faut pour reconquérir le championnat de France et aura l’obligation d’atteindre a minima le dernier carré de la plus grande des compétitions européennes: la Ligue des Champions.

La MCN a beaucoup d’avantages.

Tout d’abord, elle comporte un buteur expérimenté et confirmé. Sa principale caractéristique, c’est qu’il met uniquement des goals en une touche… C’est bien évidemment Edinson Cavani. A 30 ans, l’Uruguayen est un attaquant qui saura marquer des buts venant de centres ou de ballons en profondeur. Pourtant, ce ne sera pas l’attaquant qui dribblera avec la balle voire qui réalisera des exploits individuels…

Ces derniers atouts: les dribbles et les actions de grandes classes… ce sont M’Bappé mais surtout Neymar qui sauront les reproduire. Ces deux joueurs aujourd’hui parisiens, sportivement, ont énormément de qualités et de potentiels à exploiter. Ils sont techniques, rapides, habiles avec le ballon, provocateurs, savent centrer et bien sûr ont une très grande compétence devant le but pour marquer.

La MCN est donc performante et heureusement complémentaire… Avec 400 millions d’euros de dépensé (220 M pour Neymar et 180 M pour M’Bappé), le PSG d’Unai Emery avait intérêt à ce que la cohésion sportive des trois fonctionne. En 3 rencontres ensemble (face à Metz, Celtic et l’OL), cette attaque comptabilise 8 buts marqués et 2 buts provoqués qui ont été en fait deux buts mis par des Lyonnais. Bilan correct pour un début.

Néanmoins, nous pouvons constater que ce trio génère quand même un petit bémol. M’Bappé n’est pas très à l’aise à droite de l’attaque d’après moi. Contre l’Olympique Lyonnais, l’ancien Monégasque n’a pas trop gagné de duels sur son côté droit.

En réalité, il a vraiment été dangereux en soutien de Cavani . C’est à cette position qu’il jouait d’ailleurs à Monaco. Il n’y a pas photo, c’est bien M’Bappé qui provoque le deuxième but parisien, marqué en réalité par le défenseur Lyonnais, Jérémy Morel, contre son camp. Il serait donc bon pour la suite d’associer M’Bappé à Cavani afin d’utiliser les qualités de chacun à bon escient.

Enfin, résumer l’attaque du PSG à seulement 3 hommes s’avère être une erreur d’interprétation. Malgré leur bonne entente et leurs honorables statistiques, le Paris Saint-Germain offensivement ce n’est pas que la MCN. L’attaque parisienne c’est en réalité tout un bloc équipe… partant des latéraux gauche et droit (Kurzawa- Dani Alves) en allant jusqu’à Rabiot (ou Lo Celso)…

neymar+rabiot

Eh oui, le football c’est comme dans la nature. Ce sont les racines de la rose, que personne n’admire, qui protègent le secret de sa beauté.

Donc, afin que le trio M’Bappé, Neymar, et Cavani puisse être performant toute la saison, il faudra conserver le gros travail des milieux de terrain mais aussi ce jeu offensif précieux qu’apportent les latéraux le plus régulièrement que possible afin de mettre dans de bonnes conditions les trois attaquants, têtes de gondole de Paris aujourd’hui.

Cavani-Mbappe-et-Neymar