À l’occasion du match d’ouverture de la Gold Cup, la sélection de la Martinique s’est inclinée face au Canada (4-0).

Les aspects positifs des Matinino :

Face au Canada, en première mi-temps, la sélection de la Martinique a souvent été dangereuse en contre-attaque. Offensivement, en jouant en une touche de balle, les Matinino ont su mettre en difficulté leur adversaire, à l’image de Kévin Parsemain qui a eu de bonnes occasions de buts durant les premières 45 minutes de jeu.

Les aspects négatifs des Matinino :

La grande déception de la première mi-temps est évidemment la mauvaise relance dans l’axe du terrain de Loïc Chauvet. Une erreur technique qui permet aux Canadiens d’ouvrir le score (33e, Jonathan Davies).

Par ailleurs, défensivement, les joueurs de Mario Bocaly, positionnés trop haut sur le terrain, n’ont pas été très compactes face aux attaques canadiennes, notamment en 2e période. En effet, les défenseurs de la Martinique ont souvent manqué d’agressivité au niveau du marquage en perdant beaucoup de duels face aux Canadiens au milieu du terrain mais aussi dès l’entrée de leur surface de réparation.

Offensivement, les Matinino ont également manqué de finesse et de lucidité devant le but sur l’ensemble du match.