Afin de rendre hommage à Cédric Tijus, décédé d’un AVC en mars dernier, le Réveil Sportif et la Samaritaine ont organisé un match amical. Une rencontre remportée par les Samaritains, 6 buts à 0. Score anecdotique pour le président du Gros-Morne qui vise la montée en R1, cette saison.

Interview de Jean-Hugues Bellance, président du Gros-Morne après la défaite du Réveil Sportif contre la Samaritaine (6 buts à 0).

Comment as-tu trouvé ce match amical ?

« Pour un match de reprise, j’ai vu de belles choses. J’ai vu une équipe de la Samaritaine déjà bien affutée. C’est une équipe qui a repris l’entraînement bien avant le Réveil Sportif. Nous n’avons fait que deux séances avant ce match. Nous voulions rendre hommage à Cédric Tijus. Donc c’est pour ça qu’on a organisé ce match. J’ai découvert aussi de nouveaux joueurs. Le Réveil a un groupe jeune. Le score pour moi est anecdotique. Cela laisse augurer une excellente saison au Réveil. La Samaritaine également fera tout pour garder son titre de champion. Ils sont bien partis en tout cas. »

Quel est l’objectif du Réveil Sportif, cette saison ?

« L’objectif c’est la montée, cette saison. Il ne faudra pas rester trop longtemps en Régional 2. Il faudra retrouver l’élite. On veut prouver que nous avions notre place en R1. Vous connaissez les conditions qui ont fait que nous soyons en R2 (une seule descente par championnat). Donc, on va tout faire pour monter. Ceux qui sont restés au club en sont conscients. La place du Réveil Sportif n’est pas en R2 mais bien dans l’élite du football martiniquais. »