Jeudi, la Fédération internationale de football association (FIFA) a suspendu la Fédération de football de Trinidad & Tobago (TTFA) avec effet immédiat en raison de graves violations des statuts de la FIFA.

Après avoir mis en place un comité de normalisation afin de mieux gérer la Fédération trinidadienne de football suite à « divers actes de mauvaise gestion grave », la FIFA a suspendu Trinidad de toutes compétitions avec effet immédiat.

Dans un communiqué, la Fédération internationale de football a déclaré que :

« la suspension avait été motivée par l’ancienne direction de la Fédération trinidadienne de football qui avait déposé une plainte devant un tribunal local de Trinité-et-Tobago afin de contester la décision du Conseil de la FIFA de nommer une commission de normalisation pour la TTFA. Cette procédure était en violation directe de l’article 59 des Statuts de la FIFA, qui interdit expressément le recours aux tribunaux ordinaires sauf disposition contraire du règlement de la FIFA.»

La haute instance du football mondial a également annoncé avoir donné une date limite au 16 septembre pour retirer l’affaire. Une date qui a été prolongée jusqu’au 23 septembre avant que la décision ne soit prise de suspendre la Fédération de football de Trinidad & Tobago.

Pour information, cette suspension ne sera levée que lorsque la « TTFA se conformera pleinement à ses obligations en tant que membre de la FIFA, notamment en reconnaissant la légitimité de la commission de normalisation désignée et en mettant ses propres statuts en conformité avec les statuts de la FIFA », a ajouté la Fédération internationale de football association.

À ce stade, Trinidad & Tobago ne devrait pas affronter le Guyana le 8 octobre prochain à l’occasion des phases de qualification pour la Coupe du monde 2022 au Qatar. De plus, sa participation aux barrages de qualification de la Gold Cup, début juillet 2021, est également compromise.