Face au RC Lorrain, l’entraîneur des gardiens du RC Rivière-Pilote, Eddy Heurlié a débuté la rencontre. Sa carrière désormais derrière lui, l’ancien portier de la sélection de la Martinique veut encadrer les jeunes et se battre afin que le club retrouve son lustre d’antan.

À l’occasion de la rencontre RC Lorrain vs RC Rivière-Pilote (2-0), l’ancien gardien professionnel, Eddy Heurlié a rechaussé les crampons pour le compte de la 5e journée de Régional 1. Au micro de Jean-Hugues Bellance, membre des Chyenboul de Paulo Assouvie (Martinique La1ere), l’ancien troyen a donné des précisions sur sa titularisation :

« Je suis entraîneur des gardiens du Racing Club de Rivière-Pilote. Le président et mes entraîneurs m’ont demandé si je pouvais dépanner un match le temps qu’une situation administrative soit réglée. On est en train de gérer notre quota d’arbitre pour avoir plus de joueurs de champ (recrutés) sur le terrain. Une fois que ça sera retourné à la normale, nos gardiens de but pourront recommencer à jouer », a-t-il confié.

Objectif : encadrer les jeunes

L’ancien gardien emblématique de la sélection de la Martinique estime que cette saison risque d’être assez compliquée à Rivière-Pilote. Avec beaucoup de jeunes au sein de l’effectif, selon lui, son rôle consiste désormais à encadrer la jeunesse du club :

« Le Racing a une équipe pratiquement égale à celle de l’année dernière. La saison passée nous sommes sauvés un peu grâce à l’arrêt du championnat… Même si ce n’est pas totalement grâce au Covid que nous nous sommes sauvés. Je pense que cette saison sera tout aussi difficile. Mais comme d’habitude le Racing va se battre pour revenir au meilleur niveau, a-t-il dit. C’est vrai que l’équipe est quand même jeune. Ma carrière est aujourd’hui derrière moi. Mais il faut encadrer ces jeunes afin que le Racing Club de Rivière-Pilote retrouve ses valeurs et ses couleurs. »

Pour le compte de la 6e journée de R1, le RC Rivière-Pilote recevra le Club Colonial, ce vendredi.