D’après Charlaine Marie-Jeanne, la CTR chargée du football pratiqué par les femmes en Martinique, l’attaquante Prisca Carin était courtisée par le président de la FFF Noël Le Graët, en 2011. Celui-ci voulait l’envoyer à Guingamp.

Prisca Carin, l’attaquante internationale martiniquaise avait l’occasion de poursuivre sa carrière au plus niveau, en 2011. Charlaine Marie-Jeanne, la Conseillère Technique Régionale de la Martinique chargée du football pratiqué par les femmes explique pourquoi :

« Prisca Carin était vraiment forte. Elle jouait au RC Saint-Joseph et je pense qu’elle a raté l’opportunité de jouer au plus haut niveau en étant joueuse professionnelle. Il lui a manqué un peu de volonté. Quand l’équipe de France féminine est venue en Martinique (en 2011), le président de la FFF, Noël Le Graët voulait la recruter pour Guingamp. Je lui ai proposé de saisir cette chance mais elle n’était pas intéressée. D’ailleurs, c’est Séverine Cadaré qui est partie à sa place. Il y a des joueuses qui peuvent évoluer au plus haut niveau donc j’essaye d’apporter ma pierre à l’édifice et d’accompagner ces jeunes qui peuvent figurer au plus haut niveau, » a déclaré la CTR de la Martinique dans une interview de Guynel C.