Il est originaire de la commune du François et joue en Roumanie, Damien Dussaut n’est pas contre l’idée de porter le maillot de la sélection de la Martinique en cas de convocation.

Interview de Damien Dussaut, latéral droit du Farul Constanta, club professionnel de Roumanie :

Tu es originaire de la Martinique. De quelle commune viens-tu ?

« Je viens du François puisque ma grand-mère est de cette commune. »

Qu’est-ce que le François et la Martinique représentent pour toi ?

« Pour moi, c’est mon pays d’origine et je suis fière d’être Martiniquais. »

Tu joues au Farul Constanta en Roumanie. Quel est le niveau de jeu de ton équipe et son équivalent en France ?

« Je dirai au sujet du niveau de l’équipe qu’on peut rivaliser avec des équipes en Ligue 2 ou peut-être en Ligue 1. On essaye beaucoup de jouer au football avec le coach Gheorghe Hagi. Donc je pense qu’on a un bon niveau. »

D’une manière générale, la Roumanie (le pays, les gens…) comment c’est ?

« Les gens sont très accueillants et simples. Quand on m’a dit que je partais en Roumanie, je n’étais pas trop d’accord. Mais finalement c’est très accueillant et simple. Il n’y a pas de problèmes. Franchement, c’est super. Là où je suis tombé, à Bucarest et à Constanta, c’est super. »

Tu es également passé par la Belgique, au Standard de Liège et à Saint-Trond. Que retiens-tu de cette expérience ?

« Franchement, c’était une superbe expérience. Si je peux y retourner, j’y retournerai volontiers parce que c’est près de la France déjà et le niveau de jeu est vraiment pas mal. J’étais au Standard de Liège et à la fin de la saison on a gagné la coupe. Mais, moi je suis parti à la mi-saison donc je n’ai pas vraiment gagné de titres. Au début, je me disais que ça allait être un peu compliqué mais ça s’est bien passé. J’ai eu la chance de tomber dans une ville, à Liège où on parle français. Ça m’a fait grandir en tant que joueur et en tant que personne. C’était une équipe très expérimentée à l’époque. Donc franchement, comme j’ai dit, c’était une superbe expérience. »

En parlant d’expérience, jouer avec la sélection de la Martinique, ça te tenterait ?

« Oui ! Après, je ne sais pas s’ils me connaissent vraiment car on ne m’a jamais appelé. Mais, si demain on m’appelle, pourquoi pas. Je ne serai pas contre. »

Cette saison, quels sont tes objectifs avec ton club de Roumanie ?

« Pour l’instant, c’est finir dans le top 6 pour se qualifier pour les playoffs. Après, pourquoi pas aller le plus haut possible pour essayer d’accrocher une place pour l’Europe. Mais pour l’instant, c’est se qualifier pour les playoffs. »

Et personnellement as-tu des objectifs ?

« Oui, c’est de jouer le plus de matchs possible, d’essayer de faire le plus de passes décisives possible, de pourquoi pas marquer un but encore ou deux. Et après, me montrer, faire de bons matchs et être le plus performant possible ! »