L’ancien footballeur martiniquais, Nicolas Anelka pose avec un maillot « rouge, vert, noir », élaboré par la marque Flexcible.

Originaire des communes de Saint-Pierre et de Schoelcher, Nicolas Anelka a toujours eu un rapport spécial avec la Martinique. Pendant ses vacances, il pouvait revoir ses cousins, sa famille et profiter de la plage, à proximité de la maison de sa grand-mère pierrotine. Dans son documentaire diffusé sur Netflix (sorti en août 2020), l’ancien international français déclare même que ses propres enfants sont des Antillais. Soit, une belle façon d’exprimer son attachement à la Martinique. Et cette semaine, il démontre une fois de plus que la Martinique, ses racines, compte énormément pour lui.

Aux côtés de Frédéric Piquionne et Romaric Rupert, il pose avec un maillot de football aux couleurs « rouge, vert, noir ». Des symboles forts, marqueurs puissants de l’identité d’une communauté historique, politique et/ou culturelle de la Martinique (plus de précisions ici).

Réalisé par Flexcible, la marque qui a élaboré les équipements de l’US Diamantinoise cette saison, le maillot « rouge, vert, noir » coûte 39.90 euros.