Ce jeudi matin, le Golden Lion était à l’aéroport Aimé Césaire pour s’envoler en direction de la République Dominicaine puis Porto Rico pour disputer la Coupe de la Caraïbe. Une compétition que les Joséphins joueront à fond.

Interview de Christian Malod, entraîneur du Golden Lion, avant le départ du club pour disputer la Coupe de la Caraïbe :

Nouvelle aventure pour le Golden Lion ! Direction Porto Rico pour disputer la Coupe de la Caraïbe. Il y a-t-il de l’impatience ?

« Tout à fait ! C’est une nouvelle aventure qu’on va débuter. Bien sûr, on est tous impatients d’arriver sur place sachant qu’on doit dormir une nuit à Saint-Domingue pour reprendre l’avion demain matin avec un levé à 3h du matin pour arriver à Porto Rico. Ensuite, nous aurons deux heures de bus pour rejoindre notre camp de base. On aura notre premier entraînement demain après-midi. »

Quelles sont les ambitions précises du Golden Lion dans cette compétition ?

« Déjà, il faut passer le premier tour. Et pour passer le premier tour, il faut finir premier. Le premier match, nous serons contre le représentant d’Aruba (NDLR : Deportivo Nacional) et le deuxième match contre le représentant du Surinam (NDLR : Inter Moengotapoe) qui est une très belle équipe. J’ai vu le match qu’ils ont fourni dimanche dernier. C’est une équipe de très haut niveau. D’ailleurs, ils font partie des favoris du quatuor final. Donc, si vous voulez, le but est de finir premier ou alors meilleur deuxième. Comme il n’y a que trois poules, ils vont prendre le meilleur deuxième. Le but, c’est d’arriver en demi-finale pour tenter notre chance pour la finale. »

Dans cette compétition, comment allez-vous évoluer dans le jeu ?

« On ne va rien changer en ce qui nous concerne. On a une philosophie de jeu qui est assez technique. L’avantage qu’on va avoir c’est que pour la première fois on va jouer sur des terrains synthétiques. Certes, le ballon va aller plus vite mais techniquement nous avons des joueurs de très bon niveau. Donc je pense qu’on pourra se faire plaisir justement avec le ballon et sans ballon, bien sûr. »

Le Golden Lion est-ce un petit « poucet ++ » ?

« Oui ! De toute façon dans ce groupe avec le représentant de la Guadeloupe, nous sommes les petits poucets puisque nous représentons certes la Martinique mais nous sommes tous amateurs et non pas professionnels. Mais c’est vrai qu’on y va avec l’ambition de jouer cette place en finale. »