Du 11 au 14 avril, le Rapid Club du Lorrain a organisé un stage de football réservé aux jeunes de 13 à 15 ans. Une initiative permettant de relancer le football jeune du club.

Maurice Narcisse, Pascal Lina, Christian Colotroc, Eric Vertueux ou encore Philippe Salpetrier. Ces Lorrinois d’origine sont tous venus apporter leur contribution aux jeunes (13-15 ans) à l’occasion d’un stage de football qui s’est tenu au stade municipal du Lorrain du 11 au 14 avril dernier. Une opération visant à améliorer le niveau des jeunes de la commune, selon Max Briler, président de la commission foot du RC Lorrain :

« Au niveau de la commission football du club, on a opté pour une reprise en main des différentes sections de jeunes et nous nous sommes basés sur les U13-U15. En effet, nous sommes sur un Challenge Crédit Agricole (NDLR : nom des championnats de jeunes) qui a démarré au mois de janvier et nous avons remarqué que la saison n’était pas assez régulière. On a donc pensé qu’il y avait suffisamment d’entraîneurs lorrinois, formés au Rapid Club, qui pouvaient très bien apporter leur contribution au niveau de nos jeunes. Donc, on a fait un stage durant ces vacances de Pâques pour effectivement permettre à notre football jeune d’évoluer, nous a-t-il confié. On a déjà perdu pas mal de jeunes au niveau des différentes sections par rapport à la crise sanitaire. Donc, nous étions obligés de mettre en place d’autres supports et d’autres actions pour nous permettre de revenir à un club normal. Il faut que le Rapid Club redevienne un club phare de la zone nord-atlantique. Depuis quelques années, nous avons perdu de notre superbe et nous devons faire un travail sérieux pour qu’on puisse retrouver notre lustre d’antan. »

Maurice Narcisse, ancien joueur du RC Lorrain et l’un des éducateurs présents, fait le bilan technique du stage :

« J’ai été agréablement surpris par ce stage. Dès le départ, nous avions fait des tests physiques et des tests techniques avec les jeunes pour connaître leur niveau. On a constaté qu’il y avait beaucoup de retard par rapport à ce qui se fait de mieux chez nous. Durant la semaine, on a proposé des exercices de passes, de contrôles, de la jonglerie et beaucoup de maîtrises avec le ballon. On a ensuite travaillé sur les enchaînements et les combinaisons. Ou encore, on a fait des jeux au poste pour les défenseurs et les attaquants, nous a-t-il expliqué. On a trouvé aussi que les jeunes n’étaient pas assez concentrés. On a voulu donc les corriger. Des fois, ils se sont autocorrigés car on n’a pas toujours besoin que ça soit le coach qui fasse toujours les remarques aussi. On a essayé de leur inculquer notre passion pour le football. Donc, la répétition des gestes, l’esprit créatif et proposer des schémas qu’on pourra retrouver en match… J’espère que les jeunes vont se servir de ça pour plus tard. Le football c’est avant tout un grand plaisir. Après toute la période de Covid, on a passé une très bonne semaine avec des jeunes qui ont bien progressé à la fin. Il faut que ça continue ! »

Selon nos informations, ce type de stage pourrait se produire de nouveau durant le mois de juillet et durant les diverses vacances scolaires, la saison prochaine.