Le latéral droit de la réserve du FC Lorient, Ronny Labonne (24 ans), s’est engagé avec le Nîmes Olympiques. La saison prochaine, le Robertin va découvrir la Ligue 2.

Interview de Ronny Labonne, nouveau joueur de Nîmes Olympiques (Ligue 2) :

Tu as quitté le FC Lorient pour t’engager avec le Nîmes Olympiques. Pourquoi ce club ?

« Sur toutes les propositions que j’ai eues, c’est celle-là qui me donnait le plus envie. Déjà, j’ai la chance de pouvoir évoluer en Ligue 2 et de jouer si je suis bon. Et aussi, j’ai senti que c’est le club qui avait le plus d’envie pour que je vienne. C’est surtout ça aussi. »

Quels clubs étaient sur toi à part Nîmes ?

« Il y avait beaucoup de clubs de National et quelques clubs de Ligue 2 comme le QRM, l’équipe de Quevilly, qui s’étaient intéressés mais il n’y avait pas encore de propositions concrètes. Alors que Nîmes, ils m’ont fait une proposition directe. »

Tu as signé pour combien de temps à Nîmes ?

« J’ai signé pour 2 ans avec 2 ans en option. »

Quel est l’objectif du club la saison prochaine ?

« L’objectif du club sera déjà de se maintenir en Ligue 2 parce qu’avec les 4 descentes ça ne sera pas évident. Après, on ira le plus haut possible. »

Tu découvriras donc la Ligue 2 la saison prochaine. Mais jouer en Ligue 1 avec le FC Lorient ça n’aurait pas pu être possible aussi ?

« Certes, Lorient aussi voulait me faire signer pro mais j’étais trop dans le flou. Il fallait que j’attende quel coach signerait la saison prochaine. En gros, il fallait trop attendre et j’arrivais à un âge où je ne voulais plus attendre. Je voulais passer à l’action. Même si c’était pour partir et rebondir plus tard au FC Lorient ou ailleurs, j’avais vraiment cette volonté de jouer plus haut que la Nationale 2. »

Sportivement, tu devrais évoluer en tant que piston droit avec Nîmes Olympiques. Comment perçois-tu ce poste ?

« Franchement, c’est depuis que je suis à la Duchère en National que je fais quelques matchs à ce poste-là. Mais, c’est depuis cette année que c’est le poste où je me sens le mieux sur le terrain. C’est le poste où je peux exploiter mes qualités de vitesse, de centre et de percussion. Donc je me sens vraiment à l’aise. »

Tu seras en concurrence avec Patrick Burner, l’autre martiniquais du club. Quelles sont vos relations ?

« On a de bonnes relations. On se parle bien. En ce moment, il n’est pas encore arrivé. Il arrivera sous peu. Mais ça se passe bien. Il n’y a pas de soucis avec Patrick. Depuis tout petit, on s’affrontait et là ça fait plaisir de se retrouver au haut niveau. »

Patrick, il joue également en sélection de Martinique. Evoluer avec cette sélection, ça t’intéresserait ?

« Oui, surtout cette année. Il y a mes deux potes Yannis Clémentia et Florent Poulolo qui me disent tous les jours qu’il faut que je vienne, qu’il faut que je vienne et qu’il faut que je vienne. Comme je n’avais pas encore signé pro, ce n’était pas un objectif à court terme. C’était plus un objectif sur le long terme. Je préférais signer pro et voir ensuite avec la sélection. Maintenant que j’ai signé pro, je me dis que je vais me concentrer sur ma saison et on verra ce que l’avenir nous dira. »

Selon mes informations, tu as assisté au match Martinique vs Panama (0-0). Comment as-tu trouvé la rencontre ?

« Franchement, j’ai trouvé que la Martinique a fait un bon match. Ils ont trouvé leur système : le 3-5-2. On était très solides défensivement. Après, offensivement on a eu quelques occasions où on pouvait faire mieux. Mais en tout cas, c’est sur la bonne voie. Les joueurs ne se connaissaient pas et on sent qu’il y aura une montée en puissance. »

Chez les Matinino, il y a-t-il des joueurs que tu connais bien ?

« Comme je t’ai dit, je connais Florent Poulolo et Yannis Clémentia. Après je connais bien le petit Sebas parce qu’il était à l’essai à Lorient. Mais c’est tout je crois. »

Donc sur le plan personnel, que pouvons-nous te souhaiter pour la saison prochaine ?

« Souhaitez-moi de ne pas être blessé et de jouer le maximum de matchs possibles. J’aimerais être le plus souvent décisif, gagner le plus de matchs et atteindre les objectifs du club. »

.