Le mercredi 21 décembre à Ducos, le CAEFP a inauguré son plateau sportif flambant neuf. Un tournoi de foot entre l’équipe de l’établissement et celle de l’ASPTT a été organisé.

Le Centre d’Actions Educatives et de Formation Professionnelle (CAEFP), l’établissement chargé d’accueillir, de protéger et d’insérer des adolescents en situation de danger, présentant des carences éducatives, familiales et sociales, a inauguré son tout nouveau plateau sportif, ce mercredi à Ducos. Durant la matinée, 3 matchs de football se sont tenus entre les jeunes de l’établissement et l’équipe de l’ASPTT. Malgré une victoire lamentinoise à la fin du tournoi, cet événement sportif a été une belle fête. Une occasion inouïe pour certains jeunes en difficulté de véhiculer de façon ludique de bonnes valeurs sur leur terrain flambant neuf :

« Aujourd’hui, nous souhaitons sortir de ces stigmates négatifs qu’on porte sur les jeunes et nous voulons montrer que nous avons des jeunes qui ont des valeurs et qui ont de très grandes capacités sportives, a confié Madame Voitier, la directrice du CAEFP. Après cette période de pandémie, nous savons que la santé n’a pas de prix et pour moi le sport est le meilleur vecteur qu’on puisse trouver pour avoir une bonne santé. Mais aussi, le sport permet surtout aux jeunes de prendre conscience de qui ils sont et de quelle importance ils ont dans la société. Je pense qu’on peut devenir un citoyen exceptionnel par le levier du sport. Le sport, c’est l’esprit d’équipe, le vivre ensemble, une vie saine. Donc aujourd’hui, on ne peut pas s’en priver. »

Près de 40 jeunes de 13 à 21 ans sont placés par les magistrats au sein du CAEFP dans le but de remettre dans le droit chemin leur parcours souvent morcelé de difficultés. En plus des activités scolaires et des ateliers de confiance en soi, le football, comme valeur citoyenne, est désormais le nouvel accompagnement qui sera proposé tous les jours dans l’établissement. Une nouvelle méthode pour pourquoi pas inculquer l’équité, le respect, la rigueur, la persévérance ou la cohésion à ces jeunes martiniquais en quête de repères fondamentaux.

.