En Martinique, de nombreuses personnes estiment que le Club Franciscain est en fin de cycle. Le président des Vert et Noir, Erick Littorié a donné son avis concernant cette opinion populaire et a expliqué également comment il fonctionne avec ses joueurs.

Le Club Franciscain est-il en fin de cycle ? Le président du club, Erick Littorié a répondu à la question :

« Lorsque vous avez un Stéphane Abaul, un Yann Thimon, un Sébastien Lepel, dites-vous bien que le président ou l’entraîneur en face auraient souhaité que ces joueurs-là soient avec eux. Vous ne pouvez pas rester au sommet tout le temps. À un certain moment, le niveau descend un peu et c’est à nous de faire ce qu’il faut pour le refaire monter. Ces gars-là, ce sont également des joueurs qui encadrent les jeunes pour les aider à progresser, » a-t-il confié dans l’émission Madin Foot.

Et de poursuivre :

« Lorsque vous avez ces joueurs-là qui ont joué en sélection, c’est vrai qu’il y a des égos. Mais, très sincèrement, je n’ai aucun problème avec mes joueurs. Lorsque je parle avec eux, c’est comme des amis. Mais, lorsqu’il faut élever le ton, je le fais. Je mets les points sur les i. Lorsqu’il faut frapper du poing, je frappe et quand il faut rigoler, on rigole. Vous avez un peuple franciscain derrière nous qui n’est pas facile. Je n’accepterai pas que ce peuple se retourne contre moi. Donc, lorsqu’il faut frapper du poing, je le frappe, » a conclu Erick Littorié.

Après avoir gagné la 18e Coupe de Martinique de son histoire, le Club Franciscain vise, en 2023, la Coupe VYV et le championnat. Deux compétitions qu’il faudra remporter du côté du François !

.