Officiellement sacré champion de la Martinique avec la Samaritaine, Gaël Germany encense le travail fourni par tous les membres du club, cette saison.

Le club de la Samaritaine a remporté le championnat de Régional 1, cette saison. Comblé par ce titre, l’un des joueurs cadres de l’équipe, Gaël Germany a encensé le travail accompli par tous les membres du club.

« Je suis super heureux d’être champion de la Martinique. Cette saison, il y a eu du boulot non seulement sur le terrain mais aussi hors du terrain. Au niveau merchandising, on a essayé de faire évoluer le club. Et, au niveau social, on essaye d’intégrer pas mal de joueurs, a-t-il expliqué sur la Libre Antenne de Karaibes Sports. Franchement, ce titre-là arrive dans des conditions spéciales. Mais, il récompense tout le travail de nos dirigeants et valorise le travail de toute l’équipe ».

« Daniel Hérelle a sans doute fait basculer pas mal de choses »

Enfin, sans oublier le travail en coulisse, l’ancien arrière gauche d’Arles-Avignon n’a pas hésité à saluer également l’apport de Daniel Hérelle dans le onze de la Samaritaine, cette saison. « Il a sans doute fait basculer pas mal de choses. Mais derrière, il y a eu un gros travail de fourni ».

Pour rappel, le championnat de l’édition 2019/2020 est le troisième titre de champion de l’histoire du club de la commune de Sainte-Marie, après les années 1975 et 1981.