Suite au départ de Mario Bocaly à la tête des Matinino, la Ligue de Football de la Martinique devra bientôt nommer un sélectionneur. Juste une idée. Et si c’était Gaël Germany ?

« Si jamais l’opportunité se présente ou la motivation est là, je vais sans doute me diriger vers le poste de sélectionneur. Mais aujourd’hui, ce n’est pas une priorité. » C’est ce que nous confiait Gaël Germany, il y a 4 ans, quelques jours avant Martinique vs Nicaragua (2-0), une rencontre comptant pour la première journée de la phase de poules de la Gold Cup 2017.

Aujourd’hui, les dirigeants de la Ligue de Football de la Martinique cherchent un sélectionneur pour succéder à Mario Bocaly (arrivé à la tête des Matinino en décembre 2017). Un entraîneur qui aurait, dans l’idéal, une vision différente du football de la Martinique tout en connaissant parfaitement ses caractéristiques. Si pour l’heure Christian Malod est le seul coach à avoir indiqué publiquement son intérêt pour le poste, d’autres entraîneurs pourraient correspondre au profil recherché. Et si l’homme idoine était Gaël Germany ?

Gaël Germany connaît le milieu pro

Pour faire briller davantage la sélection de la Martinique, les Matinino doivent être entraînés comme des joueurs professionnels. Et pour ce faire, rien de mieux qu’avoir un sélectionneur qui ait déjà goûté au haut niveau. En effet, en tant que joueur, Gaël Germany a déjà participé à deux reprises à la Gold Cup avec la sélection de la Martinique en 2003 et en 2013. Il connaît donc le déroulement d’une préparation physique pour être prêt lors des compétitions internationales. Puis, n’oublions pas que le Samaritain a eu une carrière de joueur professionnel et détient ainsi une expertise pour mener les Matinino vers le haut niveau. Tout ce que demandent les supporters martiniquais.

L’entraîneur Gaël Germany sait faire gagner ses équipes

En tant qu’entraîneur, l’ancien joueur d’Arles-Avignon a impressionné le grand public. À 34 ans, il avait déjà inscrit deux titres majeurs à son palmarès avec la Samaritaine en remportant le championnat de Régional 2 et la coupe de la Martinique. Deux trophées soulevés lors de la saison 2016/2017 avec un groupe de joueurs qui avait su l’accepter en tant qu’entraîneur après l’avoir vu évoluer 3 ans en tant que joueur. Un jeune coach qui aura également réussi le pari d’instaurer de la rigueur et du sérieux dans un club de Régional 2. Une équipe promue qu’il saura amener jusqu’à la 4e place de Régional 1, la saison suivante. Gaël Germany c’est donc la compétence et c’est aussi quelqu’un qui sait mener petits et grands vers le succès. Pour rappel, l’année où la sélection de la Martinique U17 remporte le tournoi Paul Chillan en 2019, c’est sous l’ère Germany !

Il connaît les jeunes footballeurs et le championnat de la Martinique

Gaël Germany possède ainsi le profil pour entraîner une formation de haut niveau. De plus, il a une autre compétence : il connait la relève du football martiniquais. Des jeunes pépites comme Maël Crifar, Mathis Priam (Samaritaine) ou encore Axhel Eguienta (Club Colonial), l’ancien international de la Martinique les a déjà observés. Donc en tant que sélectionneur il pourrait être en mesure d’apporter très certainement un regard neuf. En plus d’avoir une connaissance des jeunes, Gaël Germany reste au fait de l’actualité du football de la Martinique et devrait savoir convoquer de nouveaux visages qui correspondront à son projet de jeu.

Reste à savoir maintenant s’il aura le charisme nécessaire pour convaincre les clubs professionnels de libérer les joueurs pros qu’il voudra afin de faire briller davantage la sélection de la Martinique. Mais, peut-être qu’il ne s’occupera même pas de cette mission. Ces dernières années, les dirigeants de la Ligue de Football ont souvent nommé un manager (consultant), en complément du sélectionneur. D’ailleurs, des hommes comme Charles-Edouard Coridon ou encore José-Karl Pierre-Fanfan ne devraient pas refuser ce poste en cas de proposition. Dans ce cas de figure, l’ancien latéral gauche serait bien épaulé.

Maintenant, être à la tête des Matinino, Gaël Germany en a-t-il actuellement envie ? La question est posée. Tout en sachant qu’il se pourrait qu’il ait une casquette de joueur et/ou membre du staff de la Samaritaine, cette saison.