À l’occasion des 16e de finale de coupe de France, le Club Franciscain s’est incliné face au SCO d’Angers (5-0). Toutefois, les joueurs du François restent assez fiers de leur prestation. À l’image de Johnny Marajo, un des attaquants du club.

Interview de Johnny Marajo, suite à l’échec du Club Franciscain face au SCO d’Angers (5-0), en 16e de finale de coupe de France :

Quelles sont tes premières réactions après cette défaite face au SCO d’Angers (5-0) ?

« Premièrement, nous sommes fiers car on savait que jouer une équipe de Ligue 1 aurait été très difficile. On savait que les détails allaient compter durant la rencontre. Au final, on remarque qu’on prend des buts vraiment évitables. C’est de notre faute. On a commis pas mal d’erreurs. On sait que face à ces équipes-là, il faut commettre le moins d’erreurs possible. On doit revoir le match pour essayer de nous améliorer, pourquoi pas l’année prochaine, en coupe de France. »

Jouer un club de Ligue 1, ça reste historique. Qu’est-ce ça t’a fait ?

« C’est historique. Personnellement, c’est la première fois que je joue contre une équipe de Ligue 1. J’ai été fier de représenter ma famille, mes enfants et mes parents… Ils étaient devant la télévision pour me regarder. Donc, je suis fier. Aujourd’hui, je dis félicitations aux joueurs du Club Franciscain quand même, mes coéquipiers. Et, bonne route au SCO d’Angers. »