Interview de Jordy Delem (Sounders FC de Seattle), défenseur de la sélection de la Martinique.

Comment se passe la préparation pour la Gold Cup 2019 ? Quels sont les exercices que tu effectues en général aux entraînements ?

« La préparation pour la Gold Cup se passe bien. Le groupe est maintenant au complet et la cohésion se fait naturellement. Aux entraînements, je travaille sur la transition défensive, le replacement tactique mais aussi la construction en partant de l’arrière ».

Individuellement, qu’est-ce que tu apportes à cette sélection ? Te sens-tu prêt à défier des joueurs de haut niveau lors de cette Gold Cup ?

« Au sein du groupe, je pense que j’apporte une certaine agressivité défensive mais aussi de l’expérience que j’ai pu emmagasiner dans le monde professionnel. Personnellement, je suis prêt. Je rencontre déjà pas mal de joueurs de haut niveau dans mon championnat (la MLS). D’ailleurs, je connais beaucoup d’entre eux ».

À ton avis comment battre le Canada, ce samedi ?

« Pour battre le Canada, il faudra être en place tactiquement. Mais, il faudra également être efficace offensivement. En fait, il s’agira surtout d’être performant dans les deux zones décisives du terrain ».

Sur le plan collectif, la Martinique en quart de finale de la compétition, tu y crois… Pourquoi ça pourrait être possible ?

« Oui j’y crois fortement. D’une manière générale, on joue chaque match pour le gagner. Je pense qu’on a un groupe de qualité qui peut relever ce défi cette année ».

Lors de la Gold Cup 2019 qui se déroule aux Etats-Unis (du 15 juin au 7 juillet), les Matinino affronteront le Canada (le samedi 15 juin), Cuba (le mercredi 19 juin) et le Mexique (le dimanche 23 juin) en phase de groupes de la compétition.