Malgré l’élimination de la Samaritaine en Coupe VYV, après son match nul contre l’Aiglon (0-0), Daniel Hérelle reste assez satisfait de la prestation de son équipe. D’après lui et sans excès de confiance, son club peut être optimiste pour la suite.

Interview de Daniel Hérelle, milieu de terrain de la Samaritaine :

Comment te sens-tu après l’élimination malheureuse de la Samaritaine en demi-finale de la Coupe VYV, zone locale ?

« Je suis déçu. Je ne peux pas dire autre chose puisqu’on aurait espéré se qualifier pour la finale de la Coupe VYV, déjà zone départementale. On a plus à s’en vouloir sur le match aller que sur le match retour. Contre l’Aiglon, on a fourni une bonne prestation. On n’a pas encaissé de buts mais on n’a surtout pas marqué. C’est la première fois que les deux situations nous arrivent malheureusement le même jour. Ne pas marquer et ne pas encaisser de but. Après, l’élimination est là. Mais tout va en s’améliorant. On peut garder du positif sur ce match-là et prévoir de bonnes choses pour l’avenir. »

En coupe de France contre le Club Franciscain pourquoi tu n’étais pas sur la feuille de match ?

« J’étais au match mais j’étais suspendu. Donc j’étais en tribune. La saison dernière, j’ai reçu un carton rouge contre le Prêcheur, lors de la dernière journée. »

La Samaritaine va affronter l’Eclair en championnat. Pars-tu confiant avant ce match ?

« Confiant ? On ne peut pas dire ça parce que c’est le début d’une nouvelle compétition. C’est le championnat qui va commencer. C’est une chose que toutes les équipes attendent depuis un petit moment. L’Eclair, c’est une équipe qui vient de monter donc je pense qu’elle va jouer ses cartes à fond aussi. Comme nous-mêmes. Donc confiant… Je ne vais pas dire oui et je ne dirai pas non. Chaque match à son histoire. C’est du 50-50 au coup d’envoi de la rencontre. »

Image de Une : LFM