À quelques heures du match amical Martinique vs Barbade, Marc Collat fait le bilan du stage de 4-5 jours aux côtés des Matinino et parle de la rencontre à venir.

Les réactions de Marc Collat, le sélectionneur des Matinino, lors de la conférence de presse d’avant-match de la rencontre amicale Martinique vs Barbade :

Comment abordez-vous cette première rencontre avec la sélection de la Martinique ?

J’aborde cette rencontre avec beaucoup de plaisir. On vient de finir une semaine d’entraînement. Les joueurs ont beaucoup donné. Ce match vient comme une récompense à la fin de cette semaine de travail.

Quel bilan dressez-vous de ce stage avec les Matinino ?

« Le bilan, je le ferai après le match contre la Barbade. Cette rencontre vient conclure cette semaine de stage. On a essayé d’adapter quelques points sur le terrain pour qu’il y ait du liant entre les joueurs. Vous n’êtes pas sans savoir que l’équipe a été assez renouvelée. Donc, il y aura certainement un manque de cohésion par moment. Mais, c’était une chose nécessaire lors de ce premier rassemblement de voir des joueurs nouveaux, et de jeunes joueurs. Ce match va nous permettre d’avancer. »

Durant ce stage, il y a-t-il des joueurs qui se sont rapprochés du professionnalisme ?

« Parler de professionnalisme c’est compliqué parce qu’on sait qu’il y a des joueurs qui sont soit en étude soit au boulot. Pour ne rien vous cacher, encore hier, il y a deux joueurs qui m’ont dit qu’ils devaient travailler de 5h du matin à 8h du matin, le jour du match. Donc, on se rend bien compte qu’on est loin du professionnalisme. Mais, il faut faire avec. C’est la particularité de la Martinique, il faut faire avec ce genre d’inconvénients. Mais, globalement, je crois que les joueurs ont répondu aux attentes. Le seul regret que j’ai c’est qu’il y a eu quelques blessés durant ce stage, mais ça fait également partie du jeu. »

Contre la Barbade, comment appréhende-t-on le match ?

« Je crois qu’on va jouer notre jeu. Comme disait le coach de la Barbade, on s’attend à voir une équipe qui aura la possession du ballon. J’espère que ça sera le cas. On sait qu’il va falloir être patient avec cette équipe de la Barbade qui défend très bien. Donc j’ai averti les joueurs de ce fait-là. On va essayer de faire de bonnes choses. En tout cas mon message aux joueurs c’est de se lâcher complètement. Qu’ils donnent tout ce qu’ils ont. Ils ont les qualités. Qu’ils ne se retiennent pas sur ce match. »

En sachant qu’il y a une pénurie de latéraux gauches, on se dirige plus vers une défense à trois ou une défense à quatre ?

« On évoluera avec une défense à 4. Peut-être aussi que je passerai à une défense à 3, s’il y a d’autres blessés (sourire). Mais pour l’instant, on va jouer avec une défense à 4. Effectivement, on va déplacer un droitier sur le côté gauche puisque tous nos gauchers sont blessés ou ont été hors de ce regroupement. »

Quel est le programme de ces dernières heures avant la rencontre ?

« C’est une journée assez protocolaire. Tout est minuté. Que ce soit nous en interne ou les joueurs, on nous indique les heures à respecter. Que ce soit pour le petit déjeuner, le déjeuner, les soins, la sieste ou le briefing… Pour le match de ce soir, on partira vers le stade à 17h30. »

Concernant l’adversaire du jour, la Barbade comporte uniquement des joueurs locaux et amateurs au sein de son effectif. Le coach des Barbadiens, Russell Latapy est heureux de pouvoir affronter les Martiniquais au stade Pierre Aliker, aujourd’hui à 19h30 (match diffusé sur Zitata TV). Selon lui, cette rencontre sera intéressante pour faire progresser ses jeunes pousses.