Pour l’attaquant haïtien Duckens Nazon, l’arrivée de Marc Collat à la tête de la sélection de la Martinique est une très mauvaise nouvelle.

En Haïti, l’arrivée de l’ancien sélectionneur des Grenadiers, Marc Collat à la tête de la sélection de la Martinique ne passe visiblement pas. Quelques jours avant sa présentation devant la presse martiniquaise, nombre de supporters haïtiens ont exprimé leur mécontentement sur les réseaux sociaux suite à la signature du natif du Morne-Rouge chez les Matinino. D’ailleurs, les fans n’ont pas été les seuls à signifier leur exaspération.

« La plus grosse erreur que nous avons commise est d’avoir laissé partir Marc Collat. C’est un problème. Quand on a quelqu’un qui a besoin de nous faire avancer, on ne le voit pas. Aujourd’hui, il n’est plus là et on se plaint. Bientôt nous verrons où nous irons » a déclaré sur Instagram Duckens Nazon, l’un des joueurs cadres de la sélection d’Haïti.

Rodchild Geffrard, journaliste sportif à Haïti Tempo et Energie FM, nous explique pourquoi le départ de Marc Collat fait tant de bruit en Haïti :

« Avec Marc Collat, l’équipe haïtienne a connu l’un des moments les plus délicieux de l’histoire. On se souviendra longtemps de la Gold Cup 2019 quand les Grenadiers ont atteint le dernier carré suffoquant les meilleurs de la zone. La sélection a remporté la tête de son groupe en battant le Costa Rica avant d’éliminer le Canada au terme d’un match épique en 1/4 de finale, avec une folle remontada (3-2). Malheureusement le parcours devait s’arrêter en demi-finale contre les Mexicains. Toutefois, Marc Collat est un entraîneur éloquent et patient. Il ne parle pas beaucoup, mais ses choix tactiques ont souvent fait la différence. Je pense qu’il a aidé la sélection haïtienne à progresser dans le jeu. Techniquement, son équipe a été la meilleure si l’on tient compte des résultats et certains matchs de référence, nous a-t-il confié. La Martinique a aujourd’hui une bonne équipe qui doit encore progresser, de quoi se faire une place parmi les meilleures de la Caraïbe voire la CONCACAF. Et je pense que l’expérience de Marc et son amour pour les jeunes sont les deux principaux atouts pour une sélection en quête de renouveau. Marc Collat a et aura le respect du public haïtien. J’espère qu’il s’imposera chez lui et laissera son nom sur toutes les lèvres. »

Rodchild « Childo » Geffrard