L’ailier gauche du Good Luck de Fort-de-France, Anthony Nasso a disputé son premier match de Régional 1 contre le CS Case-Pilote, vendredi dernier. Pour lui, éviter les défaites est un cap à suivre.

Interview d’Anthony Nasso, l’ailier gauche du Good Luck, après le match nul arraché dans les derniers instants face au CS Case-Pilote (3-3), vendredi :

Ce match nul obtenu contre le CS Case-Pilote a-t-il un goût de victoire ?

« Pas spécialement parce qu’il y avait la place pour gagner ce match. On mène deux fois, on se fait égaliser, on arrive à renverser la tendance et malgré ça on fait un match nul… On prend quand même car c’est le début de saison. Il vaut mieux prendre le match nul que la défaite. Donc, je suis content dans l’ensemble mais on doit faire mieux quand même. Il faut dire aussi qu’on a beaucoup d’absents, mais on fait avec. Nous avons un groupe de jeunes. Personnellement, c’est ma première en R1 et je suis content tant que ce n’est pas une défaite. Je suis content. »

Tu es assez percutant offensivement. Tu as délivré deux beaux centres. Tu as été décisif pour ton équipe. Pouvons-nous dire que tu es l’homme fort du Good Luck ?

« C’est à mes coéquipiers d’en décider. Moi, je suis au service de l’équipe. On l’a encore vu, je fais deux passes décisives. Je suis content. On va continuer à travailler. Ce n’est que le début et j’espère que je pourrai faire une bonne saison à titre personnel et collectif. »

Ta force, c’est vraiment la vitesse et les dribbles…

« Oui, les dribbles et la vitesse. Je manque un peu de finition devant les buts. Mais, ça va venir au cours de la saison. Personnellement, j’ai confiance en moi et en mes coéquipiers. Donc, ça va le faire. »

Nous sommes en début de saison. Mais, qu’est-ce qu’il faut pour encore mieux faire au cours de cette saison ?

« Surtout de ne pas perdre ! Nous avons pour objectif de faire partie des 6 Majò. Donc on va tout faire pour y arriver et on y croit. La semaine prochaine, on joue contre le Golden Lion, la meilleure équipe en Martinique. On va tout faire pour au moins arracher le match nul. J’ai confiance en mes coéquipiers. On va le faire. J’en suis convaincu. »

.