Le championnat de Régional 1 devrait être plus compétitif et moins long la saison prochaine. Certainement une bonne nouvelle pour la sélection de la Martinique dans le cadre de la préparation à la Gold Cup 2021.

Gérer une crise n’est pas chose facile. Durant cette période, il arrive à chacun d’entre nous de privilégier ses intérêts particuliers. Dans le souci de préserver l’intérêt général, la Fédération Française de Football (FFF) ne veut pas pénaliser les clubs des diférentes ligues.

Donc, pour ne pas fragiliser la situation économique des équipes qui se dirigeaient vers les divisions inférieures, la FFF exige seulement une relégation par championnat et souhaite favoriser les promotions des clubs vers les divisions supérieures.

Du fait de cette décision et afin de répondre aux préoccupations de chacun, la Ligue de football de la Martinique souhaite mettre en place des championnats transitoires, la saison prochaine. Avec quand même quelques bonnes idées, notamment en Régional 1 (R1).

Une saison 2020/2021 plus compétitive

En R1, le championnat pourrait comprendre 2 groupes de 8 équipes chacun, tout en respectant un nombre de rencontres cohérent. Pour ce faire, la compétition se jouera en deux phases :

Une première partie de 14 journées, où à l’issue de celle-ci les 3 premiers de chaque classement se retrouveraient dans un groupe de 6 équipes.

Et, une deuxième partie de 10 journées, où à la fin, l’équipe première du classement des 6 meilleures équipes (dit « poule haute ») remportera le titre de champion de la Martinique. D’ailleurs, les 4 premières équipes de ce mini championnat seraient qualifiées pour la Coupe Vyv, ancienne Mutuelle Mare-Gaillard. Un championnat donc plus compétitif, renforçant l’élitisme du football martiniquais.

Sans (trop) alourdir le calendrier des joueurs

En mettant en place un championnat transitoire, la Ligue de football ne voudrait pas alourdir davantage un calendrier déjà bien chargé. En effet, la saison prochaine, les équipes de R1 joueraient 24 rencontres. Deux de moins par rapport à d’habitude (26 journées).

Toutefois, il y aura la Coupe de la Martinique à terminer. Mais aussi, il faudra jouer l’édition 2019/2020 de la Coupe Vyv, le Trophée Yvon Lutbert et la Coupe de France comme à chaque saison… En somme, un bon nombre de rencontres à forte intensité.

Une aubaine pour les Matinino

En plus des potentielles rencontres de sélection, la saison 2020/2021 devrait être idéale pour les Matinino dans le cadre de la préparation à la Gold Cup 2021. Notamment grâce à deux arguments : la compétitivité de la deuxième phase du championnat de R1 (poule haute) ; et la possibilité de réaliser une préparation physique plus longue en terminant le championnat bien plus tôt que d’habitude. En tout cas, c’est l’idée originale de la Ligue de football de la Martinique pour aider sa sélection.

Un point sur la R2 et la R3

La saison prochaine en Régional 1, les 5 dernières formations du championnat de la phase 1 devraient composer une « poule basse » de 10 clubs (un championnat avec 5 matchs allers et 5 matchs retours) dont les 5 dernières équipes seraient reléguées en Régional 2 (R2).

En outre, en R2 le championnat pourrait être composé de 2 poules de 13 clubs. Avec comme caractéristiques : une montée en R1 par poule (donc 2 équipes), un barrage aller-retour entre les deuxièmes des 2 poules et 3 descentes en Régional 3 (R3) pour chaque poule (6 équipes).

Enfin en R3, la compétition pourrait compter 12 clubs (sans compter les équipes réserves) en une poule unique.

Ces mesures mises en place, l’objectif sera ensuite de retrouver une R1 à 14 clubs, une R2 à 24 équipes, une R3 avec 16 formations (sans compter les équipes réserves) mais aussi de trouver une sélection de la Martinique euphorique, au début de la saison 2021/2022.