Samuel Pereau le martèle de nouveau. Grâce à la FIFA, la Martinique pourrait se développer davantage. Un atout qui aiderait les jeunes à mieux s’insérer dans la société.

Le président de la ligue de football de la Martinique, Samuel Pereau a exposé les raisons pour lesquelles la Martinique doit intégrer la FIFA, dans l’émission « Tous à Bord » sur ViàATV :

« Nous avons un certain nombre d’handicaps. À coté des questions de surcoût, de vie chère et d’infrastructures, nous avons également tous les problèmes qui touchent notre jeunesse. C’est-à-dire, des problèmes de chômage, d’insécurité routière, de santé publique… Le sport et le football en particulier, compte tenu de son impact, devraient être mieux servis pour permettre de mieux accompagner cette jeunesse et finalement cette société martiniquaise. C’est le combat qu’on mène depuis quelques années, a-t-il confié. On a intégré la Concacaf et on voit bien que ses financements permettent d’aider directement les clubs. On a signé aussi une première convention avec la FIFA qui nous permet de faire avancer un certain nombre de choses. Mais, on pourrait aller beaucoup plus loin et se faire financer intégralement des infrastructures, des terrains synthétiques, des éclairages de stade, de l’approvisionnement matériel de base pour les clubs… Et c’est ce qu’on nous refuse aujourd’hui. »

Pour rappel, depuis 2016, Gianni Infantino (le président de la FIFA) et les dirigeants de la Concacaf veulent intégrer la Martinique à la FIFA. Un souhait qui risque de ne pas être exaucé tant qu’Emmanuel Macron et Noël Le Graët camperont sur leur position.

Pourtant, si la Martinique faisait partie de la FIFA, elle pourrait recevoir la substantielle somme de 6 millions d’euros en 4 ans.