Ce vendredi 19 février au stade Louis Achille, la Samaritaine a remporté le Trophée Yvon Lutbert 2020 en battant le Club Franciscain aux tirs au but. Les Samaritains ont loué la solidité et les valeurs de l’équipe durant la rencontre.

Après s’être imposée facilement face au Club Péléen (0-6) mercredi, la Samaritaine a remporté le Trophée Yvon Lutbert en battant en finale le Club Franciscain (vainqueur de l’Assaut en demi-finale) aux tirs au but (5-4) à 10 contre 11 (expulsion d’Andy César). Ce vendredi, notons que le spectacle n’était pas franchement au rendez-vous durant la partie. Aucune des 2 équipes n’est parvenue à trouver le chemin du but. Après la rencontre, certains membres du club de Sainte-Marie ont toutefois salué les valeurs, la solidité et la discipline de leur équipe sur CVC Sport :

Guy-Michel Nisas : « On voulait inscrire le nom de la Samaritaine sur ce trophée. C’est une victoire qui est symbolique pour nous. Le trophée Yvon Lutbert est censé démarrer la saison. Donc je dirai que notre saison redémarre par une réussite. Félicitations à mes joueurs. Ce n’était pas évident. Avant le match, on était en pleine difficulté. Aujourd’hui, on a joué avec nos valeurs et avec toute l’énergie qu’on avait à l’intérieur de nous. Durant la rencontre, le carton rouge nous a mis en difficulté. Mais, on a su faire corps. On a su rester en place. On a su mettre beaucoup de discipline dans notre jeu… Tout ce qui nous manquait ces derniers temps. On a fait une belle partie ! »

Sébastien Crétinoir :  » Je veux surtout féliciter le groupe. Nous avons joué plus de 90 minutes à 10. On a vu une équipe super solidaire et solide. Nous devions cette victoire au peuple samaritain. Je suis très fier de cette équipe. C’est une très belle victoire de la Samaritaine. »

Karl Vitulin : « La victoire est très belle. On a fini le match à 10. C’était très compliqué face à une belle équipe du Club Franciscain. On s’est accrochés. On s’est dit qu’on devait être forts. Il fallait qu’on soit soudés. Et c’est chose faite. »

Victorieuse du trophée Yvon Lutbert, la Samaritaine empoche donc 6 000 €. Parallèlement, le Club Franciscain gagne 4 000€, l’Assaut et le Club Péléen eux, 2 500 €, offerts par la Collectivité Territoriale de Martinique et ses partenaires.