En raison de la crise qui secoue actuellement la Martinique, la rencontre entre Franciscains et Choletais se tiendra finalement en région parisienne, le 11 décembre à Bondoufle. Les supporters martiniquais qui résident dans l’Hexagone se réjouissent déjà.

Initialement programmée le samedi 27 novembre à 17h au stade Pierre Aliker, la rencontre entre le Club Franciscain et le SO Cholet n’aura finalement pas lieu en Martinique mais bien dans l’Hexagone. D’ailleurs, les dirigeants franciscains et la Ligue de Football qui cherchaient une « installation de repli » en France avant le 30 novembre (19h), pour pouvoir recevoir la rencontre, ont enfin trouvé un stade. En effet, la partie comptant pour le 8e tour de la Coupe de France se tiendra le 11 décembre en région parisienne, précisément, à Bondoufle, selon nos informations. Suite à cette nouvelle, certains supporters martiniquais, résidant en Île-de-France, sont déjà bien impatients d’assister au match.

« C’est sûr que j’irai au match. Même si la rencontre avait lieu au sud de la France, j’y serais allé. C’est magnifique que la partie se tienne en Île-de-France. Franchement, je ferai tout pour assister à la rencontre », nous confie Andy Tyana, un Lamentinois vivant à Bondy, la ville de Kylian M’Bappé.

Habitant de Sevran en Seine-Saint-Denis, l’Arlésien Mickaël Sifflet est lui aussi bien motivé pour se rendre au match dans un stade qui de surcroît se situe à moins d’une heure de chez lui.

« Si Dieu me prête vie, je compte bien évidemment me rendre au match. D’ailleurs, je tente d’ores et déjà de m’organiser avec certains de mes camarades afin que nous puissions aller supporter le Club Franciscain le 11 décembre, indique-t-il. En 2019, j’avais fait le déplacement à Tours à l’occasion du 8e tour de la Coupe de France. À titre personnel, j’ai quelques amis qui évoluent au sein de cette formation. C’est donc avec une certaine logique que je compte aller au match. » Un sentiment notamment partagé par Claude Louisy-Louis, un ancien joueur de l’Entente FC Lucéenne :

« J’ai vraiment hâte de voir mes amis du Club Franciscain comme Bobol (Stéphane Abaul), Jeremy Liénafa, Pelo (Sébastien Lepel), Tof (Christof Jougon) et bien d’autres. Concernant le match, je sais qu’ils sont capables de tout en Coupe de France. »

Dans l’Hexagone, le représentant de la Martinique ne part pas favori. Pour Brice Labeau, « l’équipe devra être irréprochable dans tous les domaines pour espérer battre une solide formation de National 1. » Mais la Coupe de France, souvent présentée comme la compétition de tous les possibles, motive toujours plus les Vert et Noir. Une raison qui permettrait de croire en une victoire franciscaine, lors de ce 8e tour. Selon nos informations, d’anciens joueurs du François comme Steve Gustan ou encore Miguel Duragrin vont d’ailleurs faire leur possible pour assister à la partie. Et, en cas de succès contre Cholet, il n’y aura pas de doutes, une belle fête sera organisée par les supporters du Club Franciscain. « Je sais qu’en cas de victoire, la nuit risque d’être très longue. Surtout en région parisienne », nous a joyeusement glissé Mickaël Sifflet.

En cas de qualification en 32e de finale, rappelons que les hommes de Patrick Cavelan devraient rester en France pour le tour suivant, prévu les 18 et 19 décembre. Les Franciscains rencontreraient alors l’OGC Nice.